L’actuel président du conseil communal Jamal Ben Rbiaâ

Le juge d’instruction près du tribunal en charge des crimes financiers à Casablanca, a interpellé Jamal Ben Rbiâa, Président de la Commune d’El Jadida, pour entendre ses déclarations dans le cadre de l’affaire de malversations, violations et détournement de fonds qui a éclaté avec l’arrestation de l’ancien Président de la Commune Abdelhakim Soujda, détenu actuellement à la prison d’ Oukacha

Les enquêtes en cours concernent des malversations relatives à des ordres de paiement de certaines transactions financières exécutées par l’ancien Président de la Commune, en l’occurrence Soujda, qui est mis en cause, mais dont le règlement a été effectué, lors du présent mandat, par Ben Rbiâa malgré tous les soupçons qui entouraient la conclusion de cette transaction.

Chose qui a été à la base des investigations préliminaires des agents de la Police Judiciaire.

M. Ben Rbiâa a été entendu par le juge d’instruction, le jeudi 17 octobre dans le cadre de l’enquête approfondie, en tant que premier responsable de la Commune, dans le but de déterminer et déceler comment le Conseil a pu précéder au règlement du montant de cette transaction.

Des sources proche de la défense des accusés impliqués dans cette affaire, ont soulevé certaines questions sur la responsabilité de la personne ayant procédé à l’approbation des ordres de paiement (5 et 6) et qui font l’objet de l’enquête judiciaire, et autour desquels persistent des soupçons qui ont été à la base de l’arrestation de Soujda.

Ces ordres de paiement constituent des pièces maitresses dans cette affaire et risquent d’entrainer en justice d’autres membres qui pourraient éventuellement être impliqués, du fait que ces ordres de paiement ont été réglés pendant le présent mandat du Conseil Communal, ce qui risque d’allonger la liste des personnes qui pourraient être compromises dans cette affaire.

Pour rappel, l’ancien Président du Conseil Communal d’El Jadida, Abdelhakim Soujda, avait été arrêté le samedi 13 juillet 2019, et avait été traduit devant le Procureur Général du Roi près la cour d’appel de Casablanca le lundi 15 juillet, avec trois autres personnes, dont une ingénieure communale, un comptable et un entrepreneur, tous impliqués pour les mêmes chefs d’accusations de malversations dans certaines transactions financières relatives au réaménagement de la ville.

L’ancien président Abdelhakim Soujda, incarcéré aujourd’hui à Oukacha

Une plainte avait été déposée, il a deux ans, par une association des Droits de l’Homme, avec preuves documentaires à l’appui, dans le but d’ouvrir une enquête et traduire les coupables devant la justice.

Lors de l’audience, neuf autres personnes présumées impliquées dans cette affaire avaient également été entendues. Il s’agit du vice-président de l’ancien Conseil Communal, des fonctionnaires communaux et du chauffeur personnel d’Abdelhakim Soujda.

Après l’audience, les cinq principaux accusés ont été transférés à la prison d’Oukacha, après que la demande relative à la liberté provisoire, déposée par leurs avocats, ait été rejetée par le Procureur du Roi.

Une affaire aux enchevêtrements complexes qui risquent de dévoiler d’autres intrigues non encore décelées.

A suivre…

Khadija Choukaili

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/10/benrbia.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/10/benrbia-150x150.jpgadminsActulaitésL'actuel président du conseil communal Jamal Ben Rbiaâ Le juge d’instruction près du tribunal en charge des crimes financiers à Casablanca, a interpellé Jamal Ben Rbiâa, Président de la Commune d’El Jadida, pour entendre ses déclarations dans le cadre de l’affaire de malversations, violations et détournement de fonds qui a...Source de L'information Fiable