phare5

Par : Najib Idrissi

 Situé sur le point le plus haut de la ville, ce monument qui se dresse majestueusement a été érigé pour les besoins de la  navigation maritime après l’évolution constante du trafic portuaire qu’a connu le port d’El Jadida depuis 1911 et ce, bien avant le port de Casablanca.

Quand les navires étaient réduits à rester en rade devant Casablanca pendant des jours et des semaines, le débarquement s’opérait, à El Jadida dans les meilleures conditions maritimes.

Il servait aussi, par la suite, comme point de repère pour les petits avions qui fréquentaient l’ancien aérodrome d’El Jadida, aujourd’hui disparu (lotissement Hay Al Matar) . Il est devenu l’emblème de la ville depuis maintenant un siècle.

Il constitue une pièce maitresse du système d’éclairage de la côte atlantique et fût construit dans la même lignée que le phare d’El Hank à Casablanca et Ras Beddouza (Cap Cantin) ou le point le plus élevé de la côte marocaine près de Safi.

Trois phares ou points de repère guident marins et navigateurs pour arriver à bon port. Ce sont le phare du cap Saint-Vincent au Portugal, celui de Trafalgar en Espagne et le phare de Sidi Bouafi au Maroc.

construit de 1914 à 1916 par des prisonniers allemands pendant la première guerre mondiale à une hauteur de 67,20 mètres au-dessus du niveau de la mer,  la hauteur de sa tour est de 46 mètres et sa portée, est de 30 miles marins avec une puissance d’éclairage équivalente à 250.000 bougies. Sa réalisation constituait une prouesse technique extraordinaire pour les connaissances techniques de construction en hauteur à l’époque.

De mémoire d’enfant, en hiver et par temps et conditions de navigation maritime exceptionnels, le phare travaillait en plein régime doublant ses capacité lumineuses de signalisation maritime. Ses lumières arrivaient en aval jusqu’aux terrasses et patios des maisons en médina.

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/01/phare5.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/01/phare5.jpg?resize=150%2C150adminsZoomPar : Najib Idrissi  Situé sur le point le plus haut de la ville, ce monument qui se dresse majestueusement a été érigé pour les besoins de la  navigation maritime après l'évolution constante du trafic portuaire qu'a connu le port d'El Jadida depuis 1911 et ce, bien avant le port de...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires