Serait-ce la fin de l’ère de l’abandon de ce magnifique parc?

Certes, on ne peut ignorer le rôle vital que jouent les espaces verts notamment dans la qualité de la vie comme lieux de détente mais aussi en tant que patrimoine dont s’enorgueillit la ville.

Après avoir souffert d’un délaissement pendant plusieurs décennies, le parc Mohammed V retrouvera-t-il , espérons-le, son charme d’antan?

En effet, le gouverneur, M. Mohammed El Guerrouj, vient de donner ses instructions pour la rénovation de ce parc qui faisait la fierté des jdidis.

Le réaménagement concernera aussi bien le boisement et le désherbage, que la remise à niveau des allées et des bancs.

Une attention particulière sera réservée à la maintenance des arbres et particulièrement l’araucaria qui représente une espèce rare qui n’existe nulle part ailleurs au Maroc. Cette espèce a la particularité de mesurer à l’âge adulte de 30 à 40 m de hauteur pour un diamètre de 1 à 1,5 m. On estime que cette espèce peut dépasser l’âge de mille ans.

Il faut dire que la riche flore d’antan de ce magnifique parc, qui s’étend sur une superficie de 5 hectares, s’est réduite à quelques espèces d’arbres menacées de disparition.

Ce parc culte qui trace un pan de l’histoire d’El Jadida a été témoin de trois grands événements dans l’histoire de la ville et du Royaume.

Il a ainsi connu la visite du Maréchal Lyautey qui affirma en 1913 que «Mazagan doit être la Deauville marocain ». la visite de feu S.M. Mohammed V en 1960, et celle de feu S.M. Hassan II pour célébrer la Fête de la Jeunesse de 1994.

Plusieurs personnes pensent que la date de l’inauguration du Parc lyautey correspond au 19 juillet 1913, comme cela était gravé sur la stèle en marbre qui porte la célèbre citation du Maréchal Lyautey où il affirma « Mazagan doit être le Deauville Marocain », lors de sa première visite à notre ville.

Mais il faut rappeler que le premier plan d’aménagement et d’extension de la ville établi par l’ingénieur en chef des travaux publics de la ville M. Bonnet a été approuvé en octobre 1916. Mais le plan d’aménagement des terrains où se trouve le parc et l’hôtel Marhaba et celui du parc Lyautey ne fut approuvé qu’en 1930.

Ce parc fut dessiné par l’architecte Maurice Zaboski, et édifié en 1934 sous le nom de parc Lyautey. Il fut rebaptisé le 21 février 1961, parc Mohammed V.

Il faut noter qu’un budget de 14,5 millions de dirhams avait été alloué par la collectivité territoriale d’El Jadida, en partenariat avec l’INDH et l’OCP pour le réaménagement des espaces verts et pour un « relooking » des esplanades de la ville.

Espérons que ce magnifique parc retrouvera son charme d’autan et redonnera aux jdidis ce bel espace vert qui leur a tant manqué.

Khadija Choukaili

https://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/01/parc-6.jpg?fit=500%2C375https://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/01/parc-6.jpg?resize=150%2C150adminsEn vogue8 Serait-ce la fin de l’ère de l’abandon de ce magnifique parc? Certes, on ne peut ignorer le rôle vital que jouent les espaces verts notamment dans la qualité de la vie comme lieux de détente mais aussi en tant que patrimoine dont s’enorgueillit la ville. Après avoir souffert d’un délaissement pendant...Source de L'information Fiable