Afin de lutter contre l’insalubrité et l’anarchie qui régnait au sein de l’ancien espace réservé aux grillades de poissons, un projet d’aménagement d’un marché structuré pour cette activité a été lancé en 2014, et a été récemment inauguré par le Gouverneur de la province.

Une initiative louable qui visait l’organisation d’une activité où régnait l’anarchie totale et qui se pratiquait dans une insalubrité répugnante.

Et comme rien ne se fait plus à El Jadida dans les règles de l’art, ce projet dont la réalisation a nécessité plus de quatre années, ne dispose malheureusement pas de toute l’infrastructure de base, nécessaire au déroulement convenable de cette activité.

Cet espace, conçu pour organiser une activité marchande, ne répond pas aux normes d’hygiène et de sécurité car les locaux y sont exiguës et ne disposent pas encore de connexion au réseau d’eau, faute de convention avec les structures concernées.

On constate donc, avec regret, que tout sujet abordé relevant des espaces de la ville ne peut être dissocié de la gestion de la chose publique, qui elle-même est intimement liée à la mafia de l’immobilier qui a, rappelons-le, mainmise sur toutes les parcelles non bâties.

On planifie des projets de grande envergure, nécessitant des enveloppes budgétaires importantes, sans y adjoindre les infrastructures nécessaires : un stade de 23000 places sans parking, des établissements publics sans espaces à proximité réservés au stationnement des véhicules aussi bien des fonctionnaires que des visiteurs et les exemples ne manquent pas.

Une ville où tout lot de terrain est convoité par cette mafia qui a tout envahit ne laissant même pas d’espace à la population pour enterrer ses morts.

Une ville qui, autrefois constituait le « Deauville » marocain mais qui, hélas, après avoir été dévastée, redevient la « Mehdouma », à cause de l’avidité de ces responsables qui n’ont pas une once de citoyenneté et qui l’ont vendue pour quelques sous. 

Khadija Choukaili

https://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/12/sardine-55.jpg?fit=800%2C450https://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/12/sardine-55.jpg?resize=150%2C150adminsSociétéAfin de lutter contre l’insalubrité et l’anarchie qui régnait au sein de l’ancien espace réservé aux grillades de poissons, un projet d’aménagement d’un marché structuré pour cette activité a été lancé en 2014, et a été récemment inauguré par le Gouverneur de la province. Une initiative louable qui visait l’organisation d’une activité où régnait l’anarchie...Source de L'information Fiable