tribunal

EL JADIDA SCOOP

Arrêté en compagnie de celle qui allait devenir quelques jours plus tard, sa femme, le directeur de la gare routière d’El-Jadida est enfin libre.

C’est dans un appartement au centre- ville et suite à une plainte de son épouse, qu’il fut arrêté  en compagnie d’une femme et écroué pour adultère.

Présenté devant le procureur du roi, ce dernier a jugé bon de le poursuivre, tout en le faisant bénéficier d’une liberté provisoire dans l’attente de son jugement, et ce, malgré le refus de son épouse légitime, qui continua à clamer son maintien derrière les barreaux..

Et c’est cette liberté provisoire, que cet ancien vice président du conseil communal  sous l’ère Ettoumi , mis à profit pour se marier avec la femme arrêtée  en sa compagnie, pour adultère .

Du coup, le haram (l’adultère)  de la veille, devint halal le jour d’après et le procureur relaxa le couple, sous les You-You des proches du couple, nouvellement marié.

Pour la petite histoire, la femme arrêtée était divorcée et a une fille, âgée aujourd’hui de 18 ans.

 

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/08/tribunal.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/08/tribunal.jpg?resize=150%2C150adminsRégionEL JADIDA SCOOP Arrêté en compagnie de celle qui allait devenir quelques jours plus tard, sa femme, le directeur de la gare routière d’El-Jadida est enfin libre. C'est dans un appartement au centre- ville et suite à une plainte de son épouse, qu’il fut arrêté  en compagnie d'une femme et écroué...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires