El Jadida : Lancement d’une pétition pour revendiquer la propreté au sein de la ville

 Suite à l’état catastrophique et à l’insalubrité qui règne au sein de la ville, et à la dégradation de ses rues et artères, mais aussi avec le ras-le-bol des citoyens qui ne tolèrent plus le niveau de décadence dans lequel se retrouve cette belle cité surnommée jadis le Deauville Marocain, une pétition a été lancée par certains habitants, encadrés par les représentants de la société civile, afin de dénoncer tout ce laisser-aller et ce renoncement des autorités qui semblent dépassées par les événements et par l’état de dégradation qui sévit dans la ville.

Il faut noter que la ville dont la population n’excédait pas 30.000 habitants dans un passé récent, a connu un accroissement incroyable suite à son industrialisation et à l’expansion de son économie. Des facteurs qui ont favorisé l’immigration vers ce nouveau pôle économique, sans que l’urbanisation puisse connaître un développement approprié.

Cet accroissement de la population a eu pour effet une dégradation de plus en plus flagrante de l’infrastructure urbaine, des équipements publics, et des conditions de logement. La population démunie étant toujours la plus exposée aux conditions néfaste du surpeuplement.

Cet accroissement de la population a, certes, un impact direct sur l’environnement urbain, car l’accumulation des ordures et l’absence d’une politique réelle d’entretien des espaces publics, de collecte et de gestion des déchets ménagers, contribue fortement à développer cette anarchie qui a, avouons-le, envahi nos rues et nos quartier. Et ainsi, c’est le paysage entier de la ville qui se trouve dégradé.

Rappelons également qu’une remise à niveau de la ville, en termes d’organisation, de propreté et de restructuration de ses sites de détente, de loisirs et d’hébergement, permettrait une relance du secteur touristique qui a été gravement impacté par la crise sanitaire due à la pandémie.

Espérons, qu’à travers cette pétition, les autorités comprendront que la situation d’insalubrité et de dégradation de la ville est devenue intolérable.

Mais avouons que M. le Gouverneur a habitué les jdidis à être à l’écoute de leurs doléances, et prendra, sans nul doute, les mesures qui s’imposent afin de rendre à cette belle cité, son surnom de « Deauville marocain ».

Khadija Choukaili

Related posts

3 Thoughts to “El Jadida : Lancement d’une pétition pour revendiquer la propreté au sein de la ville”

  1. Larhnimi

    Les contribuables payent les taxes pour un ramassage d’ordures qui ne se fait plus .
    La commune doit appliquer le cahier de charges .Sinon elle est la première impliquée dans cette affaire.

  2. Jad

    Une pétition de plus avec quel but?Quelle perspective d’aboutir quand finalement on ne retrouve même pas les liens ou les coordonnées des initiateurs de ce S.O.S lié à la propreté de la ville.Permettez moi de sourire j’avais il y deux ou trois ans déjà suite à un article sur le laissser aller de la collecte des ordures et l’attitude de certains,de certaines par rapport à notre environnement fait une proposition.C’était celle de se saisir du Dahir N°1-06-153 du 30 chaoual 1427 du 22 Novembre 2006(Bo N°5480 du 7 Décembre 2006).Toute la législation concernant la collecte des déchets ménagers industriels et ceux liés aux différents centres de santé sont consigné dans ce document.Il y est notifié également les contraintes les obligations de chacun concernant ses déchets et les sanctions y afférent quand celles-ci ne sont pas respectées.Je mettais ce document que l’on peut trouver sur internet à la disposition de ceux ou celles qui voulait bien s’emparer de ce problème qui dégrade notre environnement et qui nous fait vivre au milieu des ordures..Personne n’a demandé ce dossier,personne n’a eu le courage de s’intéresser à ce Dahir qui fait référence.C’est ce document qui m’a permis après trois ans de courrier au pres de la commune,puis du Gouverneur et enfin avec la direction de Derichebourg à El Jadida de trouver une issue au dépôt immonde des ordures ménagères à proximité de nos résidences.C’est en construisant un dossier accablant de photos soulignant le non respect de l’hygiène auquel chaque individu à droit.Il a fallut également souligner les carences et l’organistion du ramassage et le peu de moyen dont disposait les employés courageux pour effectuer le ramassage.C’est le Dahir qui fait force de loi et qui engage la collectivité territoriale à le respecter.C’est aussi en contactant la Direction de la multinationale Derichebourg à Paris et lui faisant état de mon dossier que le Directeur de Derichebourg de El Jadida fut contraint de nous rencontrer(enfin) mon épouse et moi-même.
    Un rendez vous fut pris avec ce directeur et une rencontre eu lieu un Lundi matin à l’endroit où s’étalait les ordures et les immondices de toutes sortes.J’ai sorti mon dossier où pendant 4 ans j’avais noté la dérive des uns et des autres quand à notre environnement et les impacts sur l’hygiène qui en découlait.J’ai montré le Dahir de 2006 au directeur de la société de collecte des ordures et fait constater le non respect de la loi.J’ai eu comme réponse le classique: »Mr ici c’est le Maroc et la loi…!Il m’a fallut comprendre que la loi certains s’en affranchissent allègrement sous les fenêtres des responsables politiques de tout bords et de celles et ceux qui sont en charge sur la voie publique de la faires respecter.
    La menace du scandale pour Derichebourg et celle du tribunal administrafif ont fini par payer et deux jours après le rendez vous avec le directeur le container fut enlevé la commune fut invitée également à participer et mit un panneau signalant l’interdiction de déposer des ordures sur les parcelles concernées.Aujourd’hui
    c’est la mode: on pétitionne,on tweet,on whatsApp,on Facebook Live,on TikToK comme dit mon voisin mécanicien Aziz : Si tu veux que la machine fonctionne mets les mains dans le cambouis,dans la graisse. »lache la souris et quitte ton fauteuil.
    Au travail: http://www.logipro.ma/images/pdf/dahir-1.06.153.pdf

  3. Loura

    Et si on se mettait à nettoyer les rues comme on nettoie les manifestations pacifiques.
    Vous allez le censurer aussi? Bravo de quel côté vous êtes. Ça ce comprend pourquoi rien ne marche. Le corruption ne se cache plus, la presse nationale a reçu des aides substantielles pour se la fermer.
    Les chiens ne mordent jamais les mains qui les nourrissent. Des flics déguisés en pseudo journalistes. Des journalistes de mon cul. Allez leur dire qui je suis. Cette ville n’´est que l’image de vous-mêmes. Une pourriture.

Leave a Comment