Par: Jamal Lebbar

Le grand problème de la ville c’est les dérogations dans le plan d’urbanisme.

 L’infrastructure existante dans l’ancienne médina était  destinée  pour les zones villas.

Aujourd’hui, on voit des immeubles de plusieurs étages de part et d’autre , dans les avenues med 5, med 6, rafy hassan 2, et autres. Àjoutons à cela,  l’absence totale des syndicats , et quand ils existent, ils sont assujettis à des textes non applicables,entraînant beaucoup de litige entre les copropriétaires.

Le problème, c’est,que dernièrement, après la dernière réhabilitation des voies, qui a couté des milliards, on a autorisé le stationnement des deux côtés de la voie. Ce qui entraîne une difficulté de circulation. Ainsi que des  immeubles, avec des voies d’à peine deux mètres de large, dans les quartiers populaires, sabs parler des innombrables trous et des trottours défoncés.

 Les cimetières musulmanes et israélites sont abandonnés, mal entretenues et dont l’âge depasse les 40 ans.

 Pas de vision  et de plan de développement à long terme. Ils ont tout fait pour ne laisser aucune chance pour sauver cette ville.

Même dans les nouvelles zones – comme Jabrane Khalil Jabrane – la voie est mal dimensionnee. Avenue Anas qu’on vient  d’ammenager.

Peut on voir un avenir meilleur qu’aujourd’hui pour notre ville!!!!?

 Lyautey a dit en 1912 que la ville de Mazagan  doit être le Deauville du maroc pas la ville d’El jadida.

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/06/jdi.centre-00-1.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/06/jdi.centre-00-1-150x150.jpgadminsNational Par: Jamal Lebbar Le grand problème de la ville c'est les dérogations dans le plan d'urbanisme.  L'infrastructure existante dans l'ancienne médina était  destinée  pour les zones villas. Aujourd'hui, on voit des immeubles de plusieurs étages de part et d'autre , dans les avenues med 5, med 6, rafy hassan 2, et autres. Àjoutons à cela,  l'absence...Source de L'information Fiable