La commission technique chargée du suivi du projet de réalisation de la nouvelle gare routière a réclamé l’arrêt des travaux de construction pour non-conformité des ouvrages aux plans approuvés par les membres, lors des réunions précédentes en présence du Gouverneur.

La commission technique, sous la présidence de M. Noureddine Labbar, avait tenu une réunion au début de ce mois de septembre, pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux

Des réunions préalables, présidées par le Secrétaire Général de la Préfecture, se sont déroulées en présence du Gouverneur et du Président de la Commune, avaient dressé un ensemble de recommandations qui ont été retenues au Conseil d’Administration.
.
A la fin de réunion de la commission technique, il a été décidé d’effectuer une visite de terrain sur le chantier de la future gare routière pour une évaluation effective de l’avancement des travaux.

Plusieurs défaillances ont été relevées, particulièrement au niveau de l’hôtel en cours de construction et au niveau de la structure de la future gare.

En effet, l’édifice de l’hôtel ne répond pas aux normes d’aération et d’éclairage et n’est pas conforme aux nouvelles techniques utilisées dans le secteur hôtelier qui consistent en l’emploi de verrerie et la réduction de l’utilisation du béton armé.

Quant à l’édifice de la gare, il a été relevé que les plans architecturaux approuvés au conseil d’administration lors de la réunion du 11/12/2018 n’ont pas été respectés.

Il a également été constaté que la façade des commerces fait face aux quais de stationnement des autocars, ce qui risque de perturber la sécurité et l’ordre au niveau de ces quais, auxquels seuls les voyageurs et les professionnels devraient avoir accès.

L’emplacement du café prévu sur le plan architectural ainsi que la qualité du matériau utilisé pour sa construction n’ont
également pas été respectés.

Toutes ces constatations, dressées dans le procès-verbal de la commission technique ont conduit à la décision d’exiger l’arrêt immédiat des travaux de construction jusqu’à l’application effective et l’exécution du projet selon les plans architecturaux approuvés lors de la réunion du 11/12/2018.
Il faut rappeler que la commission technique a tenu une réunion au début du mois courant avec le Conseiller M. Hakim Sghir, président du conseil administratif de la gare routière, afin d’analyser le procès-verbal de ladite commission.

Au terme de la réunion, il a été décidé d’intervenir d’urgence auprès du promoteur pour que les termes du cahier de charge relatif à ce projet soient respectés.

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/02/gare-routiere.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/02/gare-routiere-150x150.jpgadminsActulaitésLa commission technique chargée du suivi du projet de réalisation de la nouvelle gare routière a réclamé l’arrêt des travaux de construction pour non-conformité des ouvrages aux plans approuvés par les membres, lors des réunions précédentes en présence du Gouverneur. La commission technique, sous la présidence de M. Noureddine Labbar,...Source de L'information Fiable