jdi.plage 02

Par: Abdellah Hanbali

 

Comme s’il s’agit d’une richesse régénérable à volonté, le sable de la plage d’El-Jadida à été soit  » pillé », pour la construction du muret de l’avenue Ennasr, soit déplacé pour divers besoins, comme le tournoi du  » Beach Soccer » organisé chaque année, en parallèle au festival Jawhara, et qui avait besoin pour l’aménagement de son aire de jeu, de plusieurs dizaines de camions de sable..jdi.plage 04

Un tournoi qui avait d’abord lieu,  face au  » Bureau Arabe », actuel Musée des anciens combattants, puis, par la suite, au milieu du Parc Mohammed V,.
Sauf que ce sable déplacé, n’a jamais été remis à la place où il a été pris, mais presqu’ à chaque fois… au « Deauville » plage.  Pourquoi à cette place  et jamais à sa place initiale…? Personne n’en sait rien.

Résultat de  ce comportement  l’on voit aisément aujourd’hui, entre l’entrée principale de la plage et la fin des « cabines », la racine du mur, censé stopper un sable, naguère si abondant. Un mur, devenu  par la force des choses, une proie facile des multiples assauts des vagues.. Et qui n’en ont fait, qu’une bouchée d’ailleurs, en parvenant à en détruire plusieurs parties, par le passé, vite colmatées,  à la va- vite, pour éviter toute polémique naissante.
jdi.plage 03Quant au sable qu’on continuait à entasser à la plage  » Deauville », il continuait, allègrement, à déborder le petit muret pour envahir la route… à chaque bourrasque de vent.
Et rebelote! On déplace encore et encore des ouvriers sur les lieux. Des ouvriers qui suent pendant des jours pour en débarrasser la route, tout en continuant à espérer, à chaque fois, que dame nature, finisse par  leur épargner  ce calvaire, ce labeur le maximum de temps possible.

Questionné à ce propos sur le pourquoi du non déplacement de ce sable vers d’autres parties de la plage,qui en ont grandement besoin, un responsable nous répond :  » vous savez , déplacer du sable demande plusieurs autorisations, dont celui de la délégation des eaux et forêts. Et à chaque fois qu’une décision relève de plusieurs départements et avec la coordination, inter services, qu’on a, les responsables finissent par adopter la politique de l’autruche et à emprunter la voie de la facilité, pour ne pas dire du bricolage ».

Pire encore, aujourd’hui on élève la hauteur d’un muret derrière l’hôtel Ibis, pour, soit disant, jdi.plage 06stopper le débordement du sable. Un muret qui non seulement occulte la vue panoramique de la plage, mais n’en stoppera que dalle, puisque le sable en passera outre dés avril-mai. Période connue pour ses rafales de vent dans la région.

Un comportement irresponsable et qui porte atteinte, aussi bien au cadre de vie des citoyens, qu’à l’écosystème marin, de cette cité balnéaire.

PS : à quoi sert le Forum de la Mer, organisé à El-Jadida depuis plus d’une décennie, par le fils d’un ex-ministre, Alaoui Lamdaghri, pour ne pas le nommer, avec la bénédiction de l’ex gouverneur Jamiî et…l’argent du contribuable, si l’on n’épargne même pas à cette ville, ce genre de mésaventures ?

Pire encore, aujourd’hui l’on élève la hauteur d’un muret derrière l’hôtel Ibis, pour, soit disant, stopper ce sable. Un muret qui non seulement occulte la vue panoramique de la plage, mais n’en stoppera que dalle, puisque le sable en passera outre dés avril-mai. Période connue pour ses rafales de vent dans la région.

Un comportement irresponsable et qui porte atteinte, aussi bien au cadre de vie des citoyens, qu’à  l’écosystème marin, de cette cité balnéaire.

PS : à quoi sert le Forum de la Mer, organisé à El-Jadida depuis plus d’une décennie, par le fils  d’un ex-ministre, Alaoui Lamdaghri, pour ne pas le nommer, avec  la bénédiction de l’ex gouverneur  Jamiî et…l’argent du contribuable… ?

jdi.plage 05

http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/03/jdi.plage-02.jpg?fit=1024%2C1024http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/03/jdi.plage-02.jpg?resize=150%2C150adminsZoomPar: Abdellah Hanbali   Comme s'il s'agit d'une richesse régénérable à volonté, le sable de la plage d'El-Jadida à été soit ' pillé', pour la construction du muret de l'avenue Ennasr, soit déplacé pour divers besoins, comme le tournoi du ' Beach Soccer' organisé chaque année, en parallèle au festival Jawhara,...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires