bibliop

 

Par Driss Tahi

 

 » Si les belles choses ont une fin, c’est pour qu’elles recommencent ».

Ainsi, le rideau est tombé sur la 5ème édition de la biblioplage .

Le magnifique bateau a largué les amarres pour une destination inconnue, ou peut être pour entrer en cale sèche se faire requinquer ,et se refaire du coup une beauté pour revenir jouer les séducteurs sur les plages, l’été prochain .

Une cérémonie en son honneur , et pour fêter son départ, et applaudir le programme culturel varié et riche qu’il a offert , et qui a fait le succès de cette édition, a eu lieu au Pullman hôtel, le 10 Août 2018, en présence de quelques journalistes de la presse écrite et électronique , de plusieurs de celles et ceux qui ont eu le privilège de faire partie de ses voyageurs, et de son équipage.

Une soirée pour la remise des prix et des attestations de participations, à laquelle ont été invité : le peintre Abdelkrim El Azhar, qui a généreusement offert, comme à son habitude, quelques unes de ses toiles aux nominés, SAID ETTACHFINI, FATIMA LEMSEFFER, MOURAD KHATIBI, le poète RAPHAEL LUNA GARCIA, RACHIDA MIHDAD, KARIMA HNINE, NAJIB BENDAOUD, le chanteur RAFAEL LUNE et d’autres…

 

Une bibliothèque mobile avec à son bord une cargaison chère et inestimable, qui va à la rencontre de ses lecteurs, dans un endroit inévitable pour les estivants, qu’est la mer.

Dressée à ciel ouvert par un mois d’août, elle permet, gratuitement, l’accès à la lecture, grâce à cette  construction navale , qui accoste comme une aubaine, comme l’arche de Noé , sous le radieux soleil de l’été et le sable fin d’une des plus jolies plages de la ville d’El-Jadida :Deauville , et au bord d’un panorama splendide.

Qui dit mieux ?bibliop1

La biblioplage, une idée ingénieuse, concrétisée et réalisée par des hommes ambitieux, forts aujourd’hui d’une expérience de cinq éditions, avec à chaque année, plusieurs améliorations dans le but d’apporter du nouveau et essayer d’atteindre les objectifs tracés depuis le début, en l’occurrence, produire le meilleur, pour faire aimer le livre par tout le monde ,au moment où la culture de la lecture accuse un déclin de plus en plus inquiétant… ; attirer le plus grand nombre de participants, et de lecteurs, y compris les enfants , et encourager par conséquent les échanges directs entre public et  auteurs.

Une mission dont sont chargés des hommes manifestement déterminés, à leur tête l’infatigable Abdellah Slimani conservateur de la médiathèque Tachfini, en partenariat avec la direction provinciale de la culture, Salon Mazagan pour la Culture, les amis de la médiathèque, la librairie de Paris, la ligue des écrivaines section El-Jadida et l’association provinciale de la culture.

Ensembles et dans une parfaite symbiose, ont réussi cette année, le pari de programmer un événement littéraire chaque soir, avec de nombreux invités à chaque rencontre, soit arabophones soit francophones, autour de la même table , et toujours devant un public nombreux et attentionné.

C’est ainsi qu’on a pu voir et écouter durant environ vingt jours, une quarantaine d’ écrivains, de poètes et même d’artistes de la ville d’El-Jadida ou d’ailleurs.

Des noms et des visages connus, d’autres présentés pour la première fois au public Jdidi grâce à la biblioplage , et grâce à l’esprit d’ouverture adopté par ses responsables, pour une participation large et diversifiée ;

 

Pour ouvrir le bal cette année, et pour fêter le 50ème anniversaire du prix du livre marocain, une exposition des portraits des lauréats de ce prix a eue lieu et a été inaugurée par plusieurs personnalités intellectuelles dont une invitée de marque Mme Khonata Bennouna, honorée en tant que première femme qui reçut ce prestigieux prix.

 

D’autres écrivains et hommes de lettres ont défilé dans le cadre des rencontres littéraires qu’à connu l’estrade réservée à cet effet au pied de la passerelle du bateau:

SALAH BOUSRIF , SAÏD YAKTINE , BRAHIM EL HAJRI , ABDELMAJID NOUSSI , MALIKA FAHIM ,KHATIBA MOUNDIB, HABIB MAZINI , HOSSNA ADDI , NAJAT BATAHAR , Mohamed MESBAHI , HABIB DAIM RABI ,SAID ETTACHFINI , HASSAN IGHLANE ,SAID CHEFFAJ ,BOUCHRA HALILI , IDRISS MELLIANI ,BOUCHAIB ATRANE , NOURREDINE AFAYA , FATIMA BELAAROUBI , SAIDA ELCHHEB,

NAWAL CHARIF , MOHAMED

MOUSTAKIM ,

MOHAMED CHOUBI ,ABDELALI ER RHOUNI, KHALID KHOUDARI, ABDELFETTAH FAKID ,AMINE EL ALAMI , MEHDI BENNASSEUR , INTISAR HIDAYA , SAID LOUKILI , ZAGANIARIS , ZHOUR GOURRAM , MOHAMED MIFDAL , AZEDINE BOUDALI ,AYOUB HAYANI , BRAHIM EL ADRAOUI ,AZZEDINE MAIZI ,

FOUZIA MOUNDIB, HAFIDA HAMOUD.

HASSAN MOULDENbibliop 2

Des dizaines de livres ont été dédicacés par leurs auteurs aux nombreux lecteurs lors de ces rencontres.

Des lectures de poèmes et plusieurs textes extraits de livres ont été lus au public, ainsi que les lectures de contes aux enfants, et un atelier de peinture avec la participation des Fous d’Art Group.

http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/08/bibliop.jpg?fit=1024%2C1024http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/08/bibliop.jpg?resize=150%2C150adminsEn vogue  Par Driss Tahi   ' Si les belles choses ont une fin, c’est pour qu'elles recommencent'. Ainsi, le rideau est tombé sur la 5ème édition de la biblioplage . Le magnifique bateau a largué les amarres pour une destination inconnue, ou peut être pour entrer en cale sèche se faire requinquer ,et se...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires