Arrêté le samedi 13 juillet 2019, l’ancien Président de la Commune Abdelhakim Soujda vient d’être inculpé, ainsi que ses complices, pour les mêmes chefs d’accusations de malversations dans certains dossiers de réaménagement de la ville.

En effet, après plusieurs mois d’investigations approfondies, le juge d’instruction chargé des crimes financiers vient de clôturer son instruction auprès des mis en cause, en attendant de les déférer au tribunal de première instance pour malversations et dilapidation des deniers publics.

Suite aux investigations menées et aux interrogatoires, le juge d’instruction a ordonné la saisie de tous les biens mobiliers et immobiliers des mis en cause, ainsi que ceux de leurs conjoints et enfants mineurs.

Il faut noter que la dernière séance des interrogatoires s’est déroulée au courant de la semaine écoulée et a duré plus de sept heures, durant lesquelles, un parlementaire, et le directeur d’un bureau d’études ont également été entendus, pour leur implication dans des transactions relatives aux projets de réaménagements urbains, particulièrement en relation avec les sommes déversées pour des études relatives aux appels d’offres 3, 16 et 17, concernant la réhabilitation du boulevard Bir Anzarane (route de Marrakech) et du boulevard Attahrir (route de Sidi Bouzid).

Les cinq mis en cause seront poursuivi pour les délits de malversations, dilapidation des deniers publics, corruption et abus de pouvoir. 

Le chauffeur personnel du président de la Commune et une technicienne communale sont poursuivis dans la même affaire, en état de liberté contre le paiement d’une caution.

Pour rappel, les cinq principaux accusés dans l’affaire avaient été transférés à la prison Oukacha, après que la demande relative à leur liberté provisoire, déposée par leurs avocats, ait été rejetée par le Procureur du Roi.

Pour rappel, cette affaire avait éclaté à la suite du transfert d’une somme de 5 millions de dirhams dans le compte du chauffeur impliqué, ce qui avait révélé des dépassements en liaison avec les appels d’offres sus cités.

Il est à noter que les enquêtes se poursuivent auprès du Président actuel de la Commune et que d’éventuels mis en cause pourraient également être traînés en justice pour d’autres dossiers de malversations et de dilapidation des deniers publics.

Des dossiers fumants suivis de près par l’opinion publique, et qui risquent d’entraîner un réel remue-ménage au sein de la Commune.

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/08/soujda1.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/08/soujda1-150x150.jpgadminsSociétéArrêté le samedi 13 juillet 2019, l’ancien Président de la Commune Abdelhakim Soujda vient d’être inculpé, ainsi que ses complices, pour les mêmes chefs d’accusations de malversations dans certains dossiers de réaménagement de la ville. En effet, après plusieurs mois d’investigations approfondies, le juge d’instruction chargé des crimes financiers vient de clôturer son instruction auprès des...Source de L'information Fiable