Est-ce la politique de « un pas en avant et deux en arrière » qui prévaut à El Jadida ?

En matière de santé, c’est  un secret de polichinelle. L’anarchie et le laisser-aller  règnent toujours au sein des structures sanitaires de la région, bien que  dénoncés quotidiennement par les citoyens.

Cependant, le Service gratuit ISÂAF El Jadida qui est destiné aux citoyens se trouvant sur le sol de la province, lancé en novembre 2013 pour assister les personnes en cas d’urgence médicale, et qui permettait de sauver des vies grâce à son intervention rapide et à sa logistique performante étant équipé d’ambulances médicalisées, sera suspendu à la fin de l’année 2019.

Aucune déclaration n’a été faite par les autorités sanitaires qui continuent à faire la sourde oreille, en connaissance de cause des énormes prestations rendues à la population, surtout rurale, par le Service ISÂAF.

Pour rappel, ISAAF s’inscrit dans le plan national de prise en charge des urgences médicales, relatif à la mise au œuvre d’un SAMU (Service d’Aide Médicale Urgente) qui pour le cas d’El Jadida se devait de gérer plus 635 000 citoyens qui vivent dans cette province dont la superficie est de plus de 3 307 km2.

Espérons que le Gouverneur, en tant qu’autorité suprême de la ville, puisse intervenir en faveur des citoyens et maintenir ce service d’assistance dont la population a grand besoin.

Khadija Choukaili

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/11/isaaf.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/11/isaaf-150x150.jpgadminsSociétéEst-ce la politique de « un pas en avant et deux en arrière » qui prévaut à El Jadida ? En matière de santé, c’est  un secret de polichinelle. L’anarchie et le laisser-aller  règnent toujours au sein des structures sanitaires de la région, bien que  dénoncés quotidiennement par les citoyens. Cependant, le Service gratuit ISÂAF...Source de L'information Fiable