lumiere4

Par: Khadija Benerhziel

La ville d’El Jadida est devenue le théâtre de véritables bacchanales nocturnes  dans  de nombreux endroits  et en particulier dans le parc Moulay El Hassan sis sur la place Abd El Krim El Khattabi , aux  alentours du théâtre Afifi et des terrains vagues près de la Clinique de la sécurité sociale , causant ainsi du raffut sur la voie publique, proférant des obscénités qui heurtent la pudeur des citoyens et menaçant également leur sécurité. D’autres artères de la ville sont devenues également le fief de ces dépravés où ils ont élu domicile pour s’adonner à leurs beuveries et leurs orgies, telles l’entrepôt municipal abandonné de l’avenue Ibn Khaldoun, l’avenue de la Résistance ( jardin al Matahine) et certains cimetières abandonnés comme celui de Sidi Mohamed jdi.plage63 Nkhal adjacent à  l’hôpital Mohammed V , ainsi que les alentours de la gare routière.

Il est à noter que l’alcool à brûler consommé par ces énergumènes se vendait dans les drogueries , mais après la mort massive de plusieurs alcooliques à Al-Hajeb , il y’a cinq ans, les autorités ont ordonné l’interdiction de la vente de cette substance dangereuse,  ce qui a poussé les soûlards à se tourner vers la ville d’Azemmour où un vieil  ivrogne les approvisionne via un intermédiaire au moyen de bouteilles en plastique.

Des sources signalent que ce distributeur est connu des autorités qui seraient prêtes à le dénoncer par une vidéo montrant ses méfaits.

Ce phénomène d’addiction à l’alcool et aux drogues, supposé être éradiqué de la ville, s’amplifie au contraire de plus en plus et s’ étend aux mineurs,  dans le silence le plus complet des autorités concernées, qui semblent indulgentes envers les délinquants, qui sont souvent libérés sans suivi, pour revenir dans la rue encore plus virulents, poursuivre leur délinquance,  en semant la frayeur parmi les habitants , et en commettant de nombreux crimes.

La sonnette d’alarme devrait être tirée pour dénoncer ce fait, d’autant plus que ces clochards ternissent l’image de la ville censée être une ville touristique

Jusqu’à quand une telle situation va-t-elle durer, et jusqu’à quand les gestionnaires de la chose publique vont- ils jouer le rôle des trois singes qui ne voient rien, n’entendent rien et ne disent rien ,feindre l’ignorance et se réveiller enfin de leur léthargie pour être prêts à  donner à cette pauvre ville ce qu’elle mérite?

jdi.plage88

http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/12/lumiere4.jpeg?fit=1024%2C1024http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/12/lumiere4.jpeg?resize=150%2C150adminsFocusPar: Khadija Benerhziel La ville d’El Jadida est devenue le théâtre de véritables bacchanales nocturnes  dans  de nombreux endroits  et en particulier dans le parc Moulay El Hassan sis sur la place Abd El Krim El Khattabi , aux  alentours du théâtre Afifi et des terrains vagues près de la...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires