BENMOUSSA

Par Driss Tahi

Peut-on vivre sans rire ?

En tout cas, du 25 au 28 avril, les Jdidis risqueront de mourir de rire.

Le festival du rire , qui est en passe de devenir un rendez-vous incontournable à El Jadida ,grâce à la volonté de ses organisateurs, qui , détrompez-vous ne manquent manifestement pas de sérieux, dans leur entreprise, et dans leur organisation d’un événement aussi important , en témoignent d’abord tous les efforts qu’ils déploient afin de réussir sa réalisation, malgré les contraintes ,et les difficultés qu’ils rencontrent , surtout celles liées aux finances , ce qui place la tenue , et la survie de ce festival comme un véritable défi.

Leur promesse de faire rire toute une ville aux larmes durant trois jours ,est aussi un autre défi , qui sera relevé à travers un programme bien élaboré, d’après les déclarations des responsables, et à leur tête Hicham Atouachi ; directeur fondateur du festival, qui a présenté lors d’une conférence de presse tenue le 12 avril , les moments qui marqueront ces trois jours , où le rire sera roi ,et fera loi, et donnera la joie aux Jdidis.

Il est à noter l’hommage qui sera rendu au comédien marocain connu ; Salah Eddine Benmoussa , et qui sera aussi ,un autre moment fort de cet BENMOUSSA1événement .

Les bienfaits du rire sur le corps et sur l’esprit nous obligent à reconsidérer « sérieusement  » notre façon d’aborder le quotidien, et même notre rapport à la vie .

Le rire peut rendre les choses de la vie moins difficiles, et peut nous offrir les moments de récréations nécessaires pour poursuivre une existence, qui n’est pas toujours agréable.

Contre certains maux qui nous persécutent, et vont parfois jusqu’à envenimer notre quotidien, le rire peut s’avérer, à juste titre, une thérapie bénéfique , Dans la mesure où tous les scientifiques sont unanimes sur le rôle du rire en tant que nécessité pour l’être ,à fortiori en ces temps de stress, il est évident qu’il peut aussi générer une énergie positive, au même titre que le sport .

D’autant plus ,que rire contrairement aux médicaments, est sans effets secondaires, ou plutôt, à effets bénéfiques sur le rieur.

En plus de son effet positif sur le stress, Il détend les muscles, favorise la digestion , combat la constipation , et diminue la pression artérielle, aussi , il ne peut en aucun cas être considéré satanique comme certains essayent de le présenter.

Aussi , à mon sens , et dans une optique citoyenne, le ministère de la santé, et les sociétés mutualistes, ainsi que les organismes d’assurance maladie, doivent encourager le rire ,en subventionnant les associations et les clubs qui offrent la possibilité aux gens ,et aux contribuables en particulier, de vivre des moments loin des pressions dues à la vie professionnelle , ce qui contribuerait à développer une société saine, et productive.

Vive le rire !

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/04/BENMOUSSA.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/04/BENMOUSSA-150x150.jpgadminsLibre Opinion  Par Driss Tahi Peut-on vivre sans rire ? En tout cas, du 25 au 28 avril, les Jdidis risqueront de mourir de rire. Le festival du rire , qui est en passe de devenir un rendez-vous incontournable à El Jadida ,grâce à la volonté de ses organisateurs, qui , détrompez-vous ne manquent...Source de L'information Fiable