QODS

Jardin Al QODS qui ceinture la Mosquée du même nom

EL JADIDA SCOOP

C’est depuis des lustres  que les jardins publics d’El-Jadida sont en état de délabrement avancé.

En ces mois de grande chaleur, les habitants d’El-Jadida, en quête de fraîcheur et de moments de détente, et qui avaient pour habitude de se donner souvent rendez-vous dans ces espaces publics de la ville, s’en détournent de plus en plus de ces lieux, si restreints et de moins en moins verts.

Des espaces victimes d’un laisser–aller flagrant, puisque non  entretenus et  souvent squattés par les enfants des rues, les fous et les mendiants. Certains espaces sont même transformés en dépotoirs alors que les habitants se plaignent de façon récurrente, de ne pas disposer de suffisamment d’espaces verts publics dans leur quartier.

Face à la dégradation très avancée des espaces publics de la ville,  l’élaboration et la mise en œuvre d’un programme pluriannuel de réalisation et d’entretien  d’espaces verts publics de proximité s’est imposé d’urgence.

Aujourd’hui, le président du conseil communal, M. Jamal Benrbiâ, vient de communiquer via son compte facebook, qu’un accord a été trouvé, entre la commune et une société spécialisée dans l’entretien des jardins, pour une durée de 3 années et un montant de 200 millions/an.

Les jardins concernés par cet accord sont ceux de Mohammed V, Place Moulay Al Hassan, Abdelkrim Al Khattabi, Ahmed Amine, Al Matahine, Sintra, Hay Assalam, Sofal, Al Mouhit, Al Qods (autour de la Mosquée), Annassim (près du CPR), Azzohour, ainsi que les espaces verts se trouvant sur la route de Casablanca, et pratiquement, toutes les avenues principales de la ville.

Seul le parc Hassan II (Spiny) fait l’exception, et bénéficiera d’un égard très particulier, puisqu’un un accord (01/2018) fut trouvé avec une société qui va s’occuper et de sa rénovation, et de son entretien, dans l’espoir de lui faire retrouver, son lustre d’antan.

En théorie, tout jdidi ne peut que se réjouir des accords en cours, et des travaux qui commenceront dans quelques jours. Mais en pratique, cela risque d’être une autre paire de manches. En témoigne, les maquettes qui nous furent présentées avant l’entame de la mise à niveau d’El-Jadida, et la mascarade,  une fois le « produit » fini et  les 40 milliards de centimes dilapidés.

Simple rappel.

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/10/jdi.parc6_.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/10/jdi.parc6_.jpg?resize=150%2C150adminsSociétéJardin Al QODS qui ceinture la Mosquée du même nom EL JADIDA SCOOP C’est depuis des lustres  que les jardins publics d’El-Jadida sont en état de délabrement avancé. En ces mois de grande chaleur, les habitants d’El-Jadida, en quête de fraîcheur et de moments de détente, et qui avaient pour habitude de...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires