La situation devient de plus en plus inquiétante pour le DHJ qui continue à accumuler les sanctions qui alourdissent ses dépenses en alimentant la trésorerie de la Fédération Royale Marocaine de Football.

Lors de la réunion de la Commission Centrale de Discipline, tenue le mercredi 13 octobre, le DHJ a écopé de nouvelles sanctions, s’élevant à 25000 dirhams, qui s’ajoutent à la multitude d’amendes qui commencent à peser lourd sur le budget du club.

En effet, ces sanctions sont devenues incontournables après chaque match et plus personne ne s’étonne de toutes ces amendes que le club doit verser à la trésorerie de la Fédération.

Toutes les raisons sont devenues bonnes pour condamner le moindre comportement jugé non conforme par la Commission Centrale de Discipline.

Il est vrai que les joueurs doivent se conformer à la réglementation en vigueur. Cependant certaines sanctions dues au comportement du public qui reste totalement indépendant de la volonté du club, ne peuvent être attribuées à ce dernier qui ne peut contrôler les agissements des supporters que dans certaines limites, telles que l’interdiction des fumigènes.

Certes, et dans une vision plus large, l’incivisme des supporters sanctionne le club qui doit s’acquitter des dommages que ces derniers causent, comme cela a été le cas pour les sièges des tribunes qui ont été arrachés au grand stade Ibn Battouta de Tanger, suite au match qui a opposé le DHJ au TAS en demi-finale de la Coupe du Trône.

Des actes condamnables, qui démontrent, si besoin est, l’inconscience de ces supporters, mais aussi le manque d’encadrement de ces jeunes dont l’énergie débordante devrait être orientée vers des activités sportives, culturelles et surtout citoyennes.

Khadija Choukaili

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/11/public-15.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/11/public-15-150x150.jpgadminsArrêt Sur ImageLa situation devient de plus en plus inquiétante pour le DHJ qui continue à accumuler les sanctions qui alourdissent ses dépenses en alimentant la trésorerie de la Fédération Royale Marocaine de Football. Lors de la réunion de la Commission Centrale de Discipline, tenue le mercredi 13 octobre, le DHJ a écopé de nouvelles sanctions, s’élevant...Source de L'information Fiable