El Jadida : Baddou Zaki, tous les espoirs sont permis, oui mais …

fumig1

Par: Khadija Choukaili

Après la série noire qui s’est abattue sur le DHJ et suite aux nombreuses défaites que le club a essuyé sous la direction de l’entraineur français Hubert Velud qui n’a pas fait long feu au sein du club qui est tombé bien bat après avoir tant donné au football national, une autre page de l’histoire du DHJ vient d’être entamée avec la signature du contrat entre le club et Baddou Zaki.

Nul ne conteste les capacités d’un entraineur de ce calibre, qui a pris les rênes

de l’équipe nationale marocaine de 2002 à 2006 et a réussi à créer une équipe de jeunes qu’il a pu mener à la Coupe d’Afrique, organisée alors en Tunisie en 2004, sans la moindre défaite.

Zaki a également été nommé pour la seconde fois comme entraîneur des Lions de l’Atlas de 2014 à 2016.

En prenant les rênes du DHJ, il redonne de l’espoir aux jdidis pour redorer le blason de l’équipe et lui rendre le rang qu’elle mérite au sein du classement national.

Cependant, si l’on ne devait compter que sur les capacités et les qualifications de l’entraineur, tout serait gagné d’avance. Malheureusement, d’autres facteurs rentrent en jeu tels que certaines décisions prises par la Direction du club, ou parfois même par le public et les supporters de l’équipe.

En effet, lors du match ayant opposé le DHJ au Raja, la Commission Centrale de discipline, relevant de la Fédération Royale Marocaine de Football, a sanctionné le club en lui imposant, conformément au règlement disciplinaire, une amende de 30000 dirhams pour avoir autorisé le public à utiliser des fumigènes pour une 2ème récidive.

Le club a écopé d’une autre sanction traduite par une amende de 35000 dirhams pour avoir autorisé le public à utiliser encore une fois des fumigènes lors du match l’ayant opposé au FAR pour une 3ème récidive.

Dans le même ordre d’idée, une vidéo a circulé ce vendredi 15 février montrant d’éventuelles « répétitions » du public au jardin Abdelkrim El Khattabi à la Place My Al Hassan, en préparation du match devant opposer le DHJ à l’équipe de Berkane le dimanche 17 février à 17 heures au stade Al Abdi. Cette vidéo montre l’utilisation de fumigènes dont l’usage est interdit lors des matchs sous réserve de sanctions au club l’ayant autorisée.

Il ne reste plus qu’à prier pour que ce match se passe dans de bonnes conditions et que le public respectera la réglementation en vigueur dans sa soif d’encourager son équipe favorite et de la voir remporter ce match qui est pour les jdidis un match de tous les espoirs.

fumi

Jardin Abdelkrim Al Khattabi (Place Moulay Al Hassan), vendredi soir

Related posts

Leave a Comment