Municipalité d'El Jadida

EL JADIDA SCOOP

Pour une fois que la « société civile », ou ce qui s’en apparente, est sortie  de sa longue hibernation, c’est pour clamer  un cimetière, à l’intérieur du périmètre urbain.

Une affaire qui a eu pour point de départ, les réseaux sociaux, et  la circulation de vidéos enregistrées à ce propos.

Ce thème, plus au moins « pathétique », d’un cimetière à l’intérieur du périmètre urbain,  pour enterrer « nos pauvres morts », a  mis la puce à l’oreille, à d’anciens conseillers communaux, qui ont voulu profiter de l’aubaine, pour mettre la pression sur les actuels conseillers.

Une façon d’agir hypocrite, bien calculée, et dont le véritable dindon, une fois encore,  n’est autre,  que le citoyen jdidi.

Autrement, pourquoi ces anciens conseillers n’ont-ils pas aménagé ce cimetière lors de leur mandat ?

Et en quoi un cimetière en dehors du périmètre urbain pose problème ?

Ce qui pose réellement problème ce sont tous ces cimetières mal entretenus, sans chemins aménagés, et où des morts sont parfois entassés les uns sur les autres…à l’intérieur de ce fameux périmètre urbain

Ce qui pose réellement problème, c’est le manque de terrains dits de proximité, pour les jeunes. Et il est anormal, voire scandaleux, qu’un quartier comme  Hay Al Matar (à titre d’exemple), avec ses centaines d’immeubles et ses dizaines de milliers d’habitants, n’en bénéficie même pas d’une surface de quelques dizaines de mètres, aménagées à ce propos.

Ce qui pose réellement problème, c’est ce manque de verdure et de jardins dans chaque quartier, à même de représenter un ballon d’oxygène pour ses habitants.

On a beau y penser, l’on n’arrive toujours pas à se faire à l’idée qu’à chaque fois qu’un entrepreneur termine son lotissement et qu’il   doit aménager un espace à utilité publique, comme l’y oblige le cahier des charges, il choisi de construire une… Mosquée !!!

N’avons-nous pas, aussi besoin de toutes ces choses précitées plus haut?

N’avons-nous pas besoin de bibliothèques, entre autres, comme cela se fait au nord du Maroc, via des sociétés espagnoles… ?

Pourquoi à chaque fois une Mosquée ? Parce qu’on manque  d’espace pour prier ? Parce que cela fera de nous de meilleurs musulmans et améliorera nos rapports avec autrui ? Pour aller au Paradis ? Mais pour ce dernier point, il faudra d’abord être en mesure de justifier la provenance (légale) de son argent. Combien parmi ces « mécènes » sont-ils capables de le faire ?

Dans une ville où la mafia de l’immobilier court aujourd’hui, derrière chaque mètre carré afin de se l’approprier, l’on ne s’étonne plus que la ville ne possède que dalle de ce qu’on vient de citer. Pire, elle ne possède même pas un parking, en bonne et due forme, qui soit aménagé par la commune. Même le stade Al Abdi, d’une capacité de 23.000 places n’en possède plus, puisqu’une  piste d’athlétisme  a été aménagée à la place de celui existant du temps du protectorat..

Nous avons été colonisés durant 40 années par les français et les espagnoles, venus, soit disant, pour exploiter les richesses de notre pays (cela était écrit dans nos livres scolaires)… Or il se trouve  que tous les centres villes qu’on a aujourd’hui à Tanger, Casablanca, Rabat, El-Jadida….en plus de tous les plus beaux édifices des villes marocaines, datent de cette époque!

Et aujourd’hui après 60 années d’indépendance, et que plus aucune puissance  ne pille  nos richesses, qu’avons-nous fait pour nos villes ? Qu’avons-nous édifié de notable, que puisse retenir l’histoire et nos générations futures ?

Tout cela pour un cimetière à l’intérieur du périmètre urbain? Moi j’en connais qui donnent du bakchich pour que leurs parents ne soient pas enterrés à El-Jadida, mais à Sidi Bouzid. Pourquoi? Tout simplement parce qu’il est le mieux entretenu de la région.

Quant aux cimetières à l’intérieur du périmètre urbain, ne trouvez-vous pas qu’on en a assez comme cela? Pas moins de trois se trouvent en plein centre-ville aujourd’hui: Sidi Mohammed N’Khal, Sidi Bouafi et Rawda Jdida, sans parler de celles de Sidi Moussa,  et Arrahma

A bon entendeur…

 

 

 

http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/04/municipalité21.jpg?fit=1024%2C1024http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/04/municipalité21.jpg?resize=150%2C150adminsActulaitésEL JADIDA SCOOP Pour une fois que la « société civile », ou ce qui s’en apparente, est sortie  de sa longue hibernation, c’est pour clamer  un cimetière, à l’intérieur du périmètre urbain. Une affaire qui a eu pour point de départ, les réseaux sociaux, et  la circulation de vidéos enregistrées à ce...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires