El Jadida : Attaque d’un hôtel à Sidi Bouzid

La criminalité toucherait-t-elle son paroxysme à El Jadida ?

Une attaque perpétrée à l’hôtel « la Perle » à Sidi Bouzid, dans la nuit du 27 août, par une bande de criminels, munis d’armes blanches et de matraques, a semé la panique parmi la clientèle de l’établissement. Les bandits auraient agressé l’un des agents de sécurité postés à l’entrée principale, et fracassé des voitures qui étaient en stationnement à proximité de l’hôtel, avant que les agents de la Gendarmerie Royale relevant de la Commune de My Abdellah n’interviennent pour arrêter l’un des principaux auteurs de cet acte criminel. Les autres complices impliqués dans l’affaire auraient pris la fuite.

Serait-ce des actes isolés qu’on peut qualifier de faits divers sans conséquence sur la sécurité générale des citoyens ? Ce serait sans doute le cas si la fréquence de ces crimes n’était devenue quasi quotidienne.

Il faut reconnaitre que l’insécurité à El Jadida a atteint des seuils intolérables. Il ne se passe pas un jour sans que des faits divers liés à l’atteinte aux personnes et aux biens notamment pour vol, coups et blessures volontaires, cambriolages, viols, homicides, meurtres prémédités, ne soient relatés par des sites … Les crimes et délits foisonnent, si bien que se promener même en plein centre-ville n’est pas sans risque, car ces forfaits ont lieu en plein jour et sur la voie publique.

Il est regrettable de constater la situation désastreuse d’insécurité qui sévit à El Jadida, jadis connue pour son calme et la sécurité qui y régnait.

Khadija Choukaili

Related posts

Leave a Comment