elagage

Par: Khadija Choukaili

Suite à l’abattage massif de plus de 7000 arbres d’eucalyptus, l’association régionale « Maroc Vert  de Protection de l’Environnement», le « Centre Régional de l’Environnement et du Développement Durable » et l’association « l’Arbre pour le Développement Rural », se sont soulevé contre cet acte criminel de l’abattage de plus de 7000 arbres d’eucalyptus dans une ferme agricole appartenant à la société « Sodia » relevant de la Commune Lemharza Sahel aux environs de Bir Jdid.
Ces associations ont établi un communiqué conjoint pour qu’une enquête soit ouverte pour déterminer les circonstances de cet abattage massif.
Le communiqué a également soulevé le problème de l’origine de l’autorisation d’abattage de ces arbres et sur les modalités et les procédures qui devraient répondre à certains critères réglementaires appliquées selon la loi en vigueur.
Il faut rappeler que le Dahir n° 1-03-59 du 10 rabii I 1424 (12 mai 2003) portant promulgation de la loi n° 11-03 relative à la protection et à la mise en valeur de l’environnement stipule entre autres, que la protection de l’environnement contre toutes formes de pollution et de dégradation quelle qu’en soit l’origine est une nécessité.
Par ailleurs, ces associations tirent la sonnette d’alarme sur les conditions dramatiques et les dommages environnementaux dont souffre la région et sollicitent qu’une enquête soit ouverte pour déterminer les circonstances qui sont à l’origine de cet abattage massif. Elles réclament également l’intervention des structures concernées, notamment celles chargées de la gestion du domaine forestier dans la région, afin de prendre les mesures qui s’imposent pour stopper la dégradation de l’environnement par ces actes criminels contre la nature.
Nul ne devrait ignorer les conséquences de l’abattage massif des arbres qui a des effets néfastes sur l’environnement. La forêt joue un rôle primordial dans l’écosystème et contribue à l’équilibre écologique.
L’abattage massif est l’une des causes de la déforestation dont la conséquence la plus importante est l’augmentation de l’émission des gaz à effet de serre. Détruire le patrimoine forestier revient à détruire une importante barrière contre le réchauffement climatique, et contribue à la baisse du niveau de l’eau sur la planète.
Il n’est plus à prouver que les racines des arbres protègent la terre en retenant l’eau des pluies. Sans les arbres, l’eau de pluie et celle des nappes phréatiques se mélangent et provoquent des crues et des coulées de boue dévastatrices. Le recul des forêts favorisent également le glissement des terrains  qui ravagent l’environnement.
Protéger les forêts c’est protéger la vie. Pitié pour cette planète qui nous héberge !!!
RépondreTransférer
http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/11/elagage.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/11/elagage-150x150.jpgadminsLibre OpinionPar: Khadija Choukaili Suite à l’abattage massif de plus de 7000 arbres d’eucalyptus, l’association régionale « Maroc Vert  de Protection de l’Environnement», le « Centre Régional de l’Environnement et du Développement Durable » et l’association « l’Arbre pour le Développement Rural », se sont soulevé contre cet acte criminel de l’abattage de plus de 7000...Source de L'information Fiable