On ne peut que relever ce triste constat de propagation du virus qui n’épargne plus aucune catégorie d’âge, et d’augmentation des décès qu’on déplore chaque jour avec un triste record de 9 cas qui ont rendu l’âme ces dernières 24 heures.

Cette augmentation des décès serait due, selon M. Ait Taleb, à la hausse observée du nombre de contaminations dans la période post-confinement avec l’entrée d’un certain nombre de provinces dans la troisième phase de propagation du Covid-19.

La 3ème phase, c’est celle qui marque l’arrêt de la surveillance individuelle des cas imposé par le Comité de veille sanitaire. Il s’agit alors de limiter la contamination par le biais des mesures barrières, de réduire la charge sur le système de santé, de limiter l’absentéisme au travail, et de renforcer la capacité du système de Santé à faire face à la situation (en principe, ou du moins en théorie).

Dans un contexte où la conscience des citoyens du danger que représente le virus prime et où le respect des mesures barrières est assuré, les conditions prônées par la 3ème phase de la pandémie pourraient donner leur fruit.

Mais dans une ville comme El Jadida, et en l’absence du respect de ces mesures, le ressenti et le vécu par la population est surtout ce sentiment d’abandon. Les citoyens se sentent livrés à eux-mêmes dans leur lutte acharnée contre cet ennemi dévastateur et méconnu.

Dans une ville où les tests ne sont pas disponibles, où la majorité des citoyens contaminés sont asymptomatiques et où les structures sanitaires aussi bien publiques que privées affichent complet, comment peut-on encore parler de « surveillance épidémiologiques » particulièrement dans ce contexte de non disponibilités de statistiques fiables ?

Les chiffres déclarés par les autorités ne peuvent être que fortement sous-estimés du fait de la limitation du nombre de tests effectués à 600 par semaine, et du non accès des citoyens aux structures de soins.

C’est dire à quel point la situation est ambiguë, vu qu’en l’absence de tests et d’hospitalisation dans les structures de santé, on ne peut affirmer que ces décès sont dus au coronavirus.

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/05/hopital-55.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/05/hopital-55-150x150.jpgadminsDiversOn ne peut que relever ce triste constat de propagation du virus qui n’épargne plus aucune catégorie d’âge, et d’augmentation des décès qu’on déplore chaque jour avec un triste record de 9 cas qui ont rendu l’âme ces dernières 24 heures. Cette augmentation des décès serait due, selon M. Ait Taleb, à la hausse...Source de L'information Fiable