La corruption s’est décidément ancrée dans les mœurs de certains de nos agents d’autorité et plus précisément,  au niveau des arrondissements,  où les basses manœuvres sont de plus en plus légion.

En effet, un moqadem exerçant  au 4éme arrondissement a été arrêté en flagrant délit de corruption aujourd’hui par les éléments de la police régionale d’El Jadida, suite à une plainte déposée par un citoyen auprès du procureur général.

Ce dernier a déclaré que l’agent en cause lui  a demandé un pot de vin de 200 DH en échange de la remise d’un document administratif. Ce qui a  permis l’arrestation de ce dernier alors qu’il s’apprêtait à empocher l’argent.

Il a été emmené par les agents d’autorité au siège de la police judiciaire de la sécurité régionale.

 Quelques minutes après,  les policiers ont procédé à l’arrestation d’un autre agent d’autorité impliqué dans la même affaire de corruption.

L’enquête est toujours en cours au siège de la police judiciaire avec les deux inculpés en attendant la décision du parquet à la fin des investigations.

Ceci dit, si d’un côté, on est de tout cœur pour un combat sans merci contre la corruption et les corrompus, nous estimons, d’un autre,  que c’est de la poudre jetée aux yeux que de nous jeter en pâture deux pauvres Moqadems, et vouloir nous  présenter comme un réel combat contre la corruption.

Combattre la vraie corruption, c’est faire tomber « les grosses têtes ». Celles qui touchent des millions, voire des milliards de centimes, tout en restant intouchables.

Le jour où de telles têtes tomberont, ce jour là, nous serons les premiers à hululer qu’un Maroc nouveau et  une ère nouvelle, sont nés.

A bon entendeur …

Khadija Benerhziel   

https://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/03/corruption.jpg?fit=494%2C291https://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/03/corruption.jpg?resize=150%2C150adminsActulaitésLa corruption s’est décidément ancrée dans les mœurs de certains de nos agents d'autorité et plus précisément,  au niveau des arrondissements,  où les basses manœuvres sont de plus en plus légion. En effet, un moqadem exerçant  au 4éme arrondissement a été arrêté en flagrant délit de corruption aujourd'hui par les éléments de la police régionale d'El...Source de L'information Fiable