femmes.t

Par Driss Tahi

Le parc Spiney, un endroit agréable et paisible, porteur d’histoire, berceau de tant de beaux souvenirs pour beaucoup de Jdidis, et témoin d’un passé glorieux, celui d’une ville et de ses enfants, de ses femmes surtout,  puisque c’est  d’elles qu’il s’agit.

La médiathèque Tachfini qui semble éclore, tel un bourgeon de ce jardin pittoresque, qui fait désormais partie de la mémoire de la ville, s’est adjugée encore une fois le rôle de l’hôte hospitalier et affable, en accueillant en son sein, dans l’allégresse qu’on lui connait, les femmes écrivaines du Maroc, qui célèbrent  LA JOURNÉE NATIONALE DE L’ÉCRIVAINE DU MAROC

Un beau bouquet printanier, composé de poétesses ,artistes peintres, écrivaines, étudiantes et femmes de tous bords, invitées par la  ligue d’El Jadida en la personne de sa présidente : khatiba Moundib . Des hommes aussi ; écrivains, poètes et journalistes étaient de la fête.

Slimani Abdellah directeur du superbe et accueillant espace Tachfini, souriant comme à l’accoutumée, n’a pu cacher son émotion devant cette présence féminine enchantée, et m’a confié sa satisfaction et son bonheur de voir réussir des manifestations de ce genre.

femmes.t6

Le Directeur de la médiathèque (D) et le journaliste Driss Tahi

 Le programme était chargé, et comprenait des lectures poétiques de plusieurs membres dont : Aziza kadiri , rachida mahdad ,Souad Loulidi , et d’autres en prose ou en vers sur fond musicale de morceaux joués par le talentueux luthiste Jdidi Jamal Boudouil.

Deux ébauches de peintures sur toile réalisées en parallèle par Aziza Kadiri et Saadia Doumer ont émerveillé l’assistance.

Une représentation théâtrale traitant du thème de la fête ; la femme à travers ses différents rôles dans la vie active ; jeune fille, maman ou responsable au même titre ou en complémentarité avec l’homme, jouée par de jeunes étudiantes, a eu son effet sur l’auditoire qui a applaudi très fort.

En quittant la médiathèque Tachfini ce soir là, j’ai eu la conviction que le 08 Mars est la fête des femmes, célébrée par elles, mais à l’adresse des hommes, et pour les hommes.

Une autre façon de leur dire : nous vous aimons…Et que les manifestations ou les rassemblements de femmes ne sont pas  forcément dirigés contre les hommes ,ni ne visent à diminuer le rôle de ses derniers dans la vie comme se plaisent à le présenter certains .

femmes.t3

http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/03/femmes.t1.jpg?fit=1024%2C1024http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/03/femmes.t1.jpg?resize=150%2C150adminsArt & CulturePar Driss Tahi Le parc Spiney, un endroit agréable et paisible, porteur d’histoire, berceau de tant de beaux souvenirs pour beaucoup de Jdidis, et témoin d'un passé glorieux, celui d'une ville et de ses enfants, de ses femmes surtout,  puisque c'est  d'elles qu'il s'agit. La médiathèque Tachfini qui semble éclore, tel...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires