M. Ben Rbiaâ vient de déclarer qu’aucune demande relative à un prêt dont le remboursement serait prélevé sur le budget de la Commune n’a été faite et que cette dernière n’est en mesure ni de le permettre, ni d’en supporter les effets.

Il a, en outre, affirmé que le point qui a essentiellement été débattu lors de la session extraordinaire du Conseil en date du lundi 9 octobre, a porté sur la contribution du Ministère de l’Intérieur dans la réalisation des projets, préalablement discutée, par le biais de prêts. Ces prêts, le Ministère  s’engage à prendre en charge l’échelonnement de leur remboursement.

M. Ben Rbiaâ a ajouté que cette demande n’est qu’une procédure réglementaire qui se fait conformément aux termes  de l’avenant à la convention et de la convention-cadre de partenariat, tout en précisant qu’une partie de la contribution de la Commune a été prélevée sur les recettes perçues suite à la cession du bien immobilier Lafarge.

Il faut noter que le Conseil a, lors de cette session, approuvé la demande relative au prêt que la Direction Générale des Collectivités Territoriales et s’est engagée à rembourser dans le cadre de sa contribution au financement de projets. Cette contribution englobe le prêt (capital) ainsi que tous les frais qui en découlent, y compris les intérêts.

Ce projet de grande envergure concerne  le réaménagement et la réhabilitation de six artères de la ville, à savoir :

–          Boulevard Mohammed V

–          Boulevard El Massira

–          Boulevards Abdelkrim Al Khattabi,  Athmane Bnou Affane (de Ben Badiss à la gare ferroviaire)

–          Ouverture et construction du Boulevard R (de la gare ferroviaire à la route du quartier industriel)

–          Entrée de la route de Marrakech (du sadd Al qaday à l’ancien magasin de vente de voitures Mercedes)

–          Les Boulevards K et E (de l’hôpital Mohammed V au Douar Lachhab)

Il faut noter que ce projet permettra également le désenclavement de trois Douars parmi les quinze qui avaient été adjoints à la Commune d’El Jadida suite au découpage administratif de 2008. Il permettra également l’accessibilité aisée aux gares routière et ferroviaire, ainsi qu’au quartier industriel.

Selon la convention, le projet inclut également, en plus de l’aménagement des routes, la mise à niveau de l’éclairage public, des trottoirs et des signalisations routières.

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/02/ben-rbia-5.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/02/ben-rbia-5-150x150.jpgadminsActulaitésM. Ben Rbiaâ vient de déclarer qu’aucune demande relative à un prêt dont le remboursement serait prélevé sur le budget de la Commune n’a été faite et que cette dernière n’est en mesure ni de le permettre, ni d’en supporter les effets. Il a, en outre, affirmé que le point qui a essentiellement été...Source de L'information Fiable