Doukkala Mémoire organise les 3èmes journées du patrimoine…Par Mustapha Jmahri

Dans le cadre de la 3ème édition des journées du patrimoine, l’association Doukkala Mémoire pour la sauvegarde du patrimoine a organisé mercredi 11 mai 2022 une formation gratuite des guides-médiateurs bénévoles pour le patrimoine des Doukkala. Cette formation qui s’est déroulée au siège du Musée de la Résistance à El Jadida a été animée par Mustapha Labraimi, Jilali Derif, Abdellatif Aouam et Mustapha Jmahri.

Mustapha Labraimi, président délégué de l’association Doukkala Mémoire, a ouvert la séance en soulignant l’importance du patrimoine urbanistique d’El Jadida et l’utilité de sa mise en valeur. Il a aussi rappelé le rôle de la jeune association dans la sensibilisation à la sauvegarde du patrimoine malgré la conjoncture pandémique qui fut un frein pour toutes les activités culturelles et touristiques. À la fin de sa présentation, l’intervenant précisa que le patrimoine est l’affaire de tous et n’est en aucun cas l’apanage d’une seule association ou d’une administration.

Les trois conférenciers qui ont pris la parole successivement ont présenté séparément des aperçus historiques sur le patrimoine bâti à El Jadida et Azemmour en s’appuyant sur des images, des photos et des cartes de l’époque du Protectorat et bien avant. À la fin de la formation, une riche discussion s’en est suivie entre les animateurs d’une part et les bénéficiaires d’autre part.

Le but in fine de cette journée de formation est de permettre aux futurs guides-médiateurs bénévoles de participer à l’encadrement des visiteurs lors des journées du patrimoine des Doukkala notamment sur les lieux choisis pour cette 3ème édition : la forteresse portugaise de Mazagan, le centre-ville d’El Jadida du XXème siècle, l’ancienne médina d’Azemmour et le pont d’Azemmour bâti en 1924.

Related posts

Leave a Comment