franoux

Rabiâ Franoux Moukhlesse

Par : Rabiâ Franoux Moukhlesse ( Pour El Jadida Scoop)

Si Dieu est mort, il cache bien son jeu.

Moi qui pense que les croyances de chacun sont du domaine de l’intime et qu’il n’y a pas à étaler ou revendiquer son appartenance à telle ou telle religion je suis servie. Après tout, ce qui se passe entre sa conscience et son créateur quel que soit le nom qu’on lui donne est strictement personnel. Toutes les religions monothéistes s’accordent pour dire que le croyant sera jugé de ses actes dans l’au-delà face à son Dieu et que les rapports qu’il entretient avec lui sont incroyablement intime. Et je ne comprends pas que nous ayons autant de pudeur pour notre intimité charnelle et autant d’impudeur pour notre intimité spirituelle. Le XXIème siècle sera spirituel ou ne sera pas comme disait Malraux et bien je confirme, il est !

 

Il est de bon ton désormais de s’afficher ouvertement aux yeux du monde. A qui sa croix chrétienne, sa kipa ad minima voire tout l’attirail avec barbe, knoll, chapeau et redingote ou encore la djellaba pour les minimalistes que l’on pourra compléter par la barbe sans moustache et le look rétro type moyen âge ou Afghanistan selon les couleurs ou dans la collection femme le foulard dans tous ces états jusqu’à la bâche complète façon toile de tente histoire de se sentir toujours à la maison même dehors. Loin de moi l’idée de décrier telle ou telle tenue (quoique) car j’adore la mode, la mixité et la disparité. En plus je suis une fervente croyante en la liberté et si j’en avais le pouvoir j’autoriserais également les fervents de la religion nudiste à se promener le cul à l’air dans la rue ne pensant finalement pas que ce soit pas une atteinte aux mœurs vu toutes les saloperies et autres pornographies qui sont en accès libre sur tous les réseaux sociaux et, n’en déplaise aux biens pensants qui voient le vice partout, je ne serais qu’amusée de voir un homme nu dans la rue avec des chaussures et sa petite mallette de travail plus qu’excitée sexuellement comme se l’imagine tous les frustrés du bulbe.

 

Non, la vérité sur ce qui me dérange c’est que les gens ne s‘habillent pas selon les préceptes énoncés par un texte sacré qui aurait donc établi les critères de la mode au mieux il y a 600 ans et au pire il y a 4000 ans (que tous les créateurs de modes soient damnés !) mais les gens revêtent un uniforme pour affirmer haut et fort leur appartenance à telle ou telle religion et la revendiquer. C’est un acte fort qui n’a rien à voir selon moi avec l’intime mais qui s’apparente à du prosélytisme, à une revendication politique et c’est dans ce sens qu’elle me semble aussi contraire à mes principes.

 

C’est d’autant plus vrai dans un pays qui se dit laïc comme la France. Je ne veux pas revenir sur ce que contient ou pas la notion de laïcité car de toute façon tout le monde l’évoque mais sans être d’accord sur la forme et le fond de cette même laïcité. Qu’on utilise cette non-ingérence de l’état et la garantie du culte de chacun en la couplant avec le principe de liberté individuelle arrange finalement tout le monde et permet de donner des définitions et des postures à géométrie variable à chacun en fonction des intérêts personnels du lieu et du moment. Si vous n’arrivez pas à vous mettre d’accord sur la définition et les contours de la laïcité, j’attends à tout le moins des institutions de la République française qu’elle pratique officiellement le principe de neutralité vis-à-vis de toute religion. Ceci implique que l’on ne se soumette pas sous des prétextes électoraux ou politiques à peine cachés à participer à des cultes de quelque religion que ce soit. La neutralité absolue veut que le seul officiel de la république qui puisse rencontrer des officiels d’une religion soit le ministre de l’intérieur en tant que ministère de tutelle des cultes. Personne, et je dis bien personne, en sa qualité d’élu ne devrait assister à un culte ou rencontrer les représentants d’un culte lors de rencontres officielles et désignées comme telles. Johnny veut une messe ? Les élus se mettent au fond de la cathédrale comme les quidams lambda ou, s’ils veulent parader avec leurs écharpes tricolores, ils attendent sur le parcours du cercueil. Un gala du CRIF ou un enterrement médiatique du fait du caractère raciste anti juif, notre élu ne met pas la kipa, ne rendre pas dans la synagogue et attend sagement au dehors pour présenter ses condoléances au nom de la Nation. J’allais dire idem pour les musulmans mais je ne me remémore pas la dernière séquence télévisuelle ou l’on a vu un élu de la république avec son écharpe entrer dans une mosquée en enlevant ses chaussures. J’attends cette neutralité absolue de tout représentant élu de la République française laïque. Plus, j’abhorre ces bisous énamourés et médiatiques de nos politiques vis-à-vis de telle ou telle religion avec des arrières pensées uniquement électorale et que l’on ne vienne pas me faire la leçon sur la nécessité du peuple juif en France sous couvert de politique étrangère car la question en elle-même de la présence ou de la religion juive en France est infâme. Idem pour la soit disant tradition chrétienne de la France qui oublie son histoire pas si ancienne que cela ou l’on a guillotiné les prêtres pendant la Révolution, on les a expulsé pendant la mise en place de la Loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat et on a tout fait pour faire disparaître leur rôle et influence jusqu’à très, très récemment. Enfin, et pour être complète, je ne vois même pas pourquoi l’on discute de la solubilité de l’Islam en France puisque soit ces préceptes prêchés sont conformes avec les Lois, soit ils ne le sont pas et à ce moment on la catégorise dans les sectes et cela réglera le problème des citoyens mais compliquera grandement les ventes d’armes et les investissements du Moyen Orient mais avons-nous des principes ou non ?

 

Alors, que tous ceux qui se disent laïcs, arrêtent de faire grand cas des religions officiellement et si cela leur manque, qu’ils se fassent discrets en entrant dans les temples, s’agenouillent ou déroulent leur petit tapis sans être sous le feu des caméras.

 

Mais au fait, Dieu est-il vraiment mort car personne ne m’a prévenue ?

http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/07/RABIA-Moukhless-Franoux-2.jpg?fit=1024%2C1024http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2015/07/RABIA-Moukhless-Franoux-2.jpg?resize=150%2C150adminsLibre OpinionRabiâ Franoux Moukhlesse Par : Rabiâ Franoux Moukhlesse ( Pour El Jadida Scoop) Si Dieu est mort, il cache bien son jeu. Moi qui pense que les croyances de chacun sont du domaine de l’intime et qu’il n’y a pas à étaler ou revendiquer son appartenance à telle ou telle religion je suis...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires