dhj.2019.0

El Jadida Scoop

Le match DHJ- RAJA a tenu toutes ses promesses. Face à une équipe qui ne ferme jamais le jeu et joue toujours pour gagner, les jdidis n’avaient d’autres alternatives que de suivre le rythme rapide imposé par les bidaouis et d’essayer de ne rien lâcher, tout en essayant d’exploiter la moindre opportunité qui s’offre à eux.

Un scénario qui a fait vivre au public jdidi, l’un des meilleurs spectacles et des matchs joués cette année, sur la pelouse du stade Al Abdi.

Et si le DHJ a encaissé le premier but dès l’entame du match, ceci ne l’a nullement démoralisé, tout au contraire, car dès lors, nous avons assisté à un DHJ qui s’est totalement métamorphosé, et qui est parti à l’assaut des buts adverses.

Un DHJ qui a pratiquement étouffé le RCA, ne lâchant à aucun moment prise, même après avoir marqué son but égalisateur par Chaiba.

La question qu’on se posai, dès lors, dans l’attente du second half, c’était de savoir si le DHJ allait garder le même tempo qu’il imposé au match, et si le RAJA, avait suffisamment de ressources, suite à ses nombreux matchs reportés et joués dernièrement,  pour livrer une seconde mi-temps, au niveau de la première.

Inutile e vous dire que le stade Al Abdi  vivait une ambiance des grandes fêtes. Un public qui a répondu présent en nombre.Et un spectacle à la hauteur de l’événement.

Un match entre deux poids lourds de notre Botola. Et comme en boxe, un match où l’on sentait le KO dans l’air. On sentait que sur un contre, un ballon mal renvoyé, l’une ou l’autre équipe pouvait réussir « un coup » et enlever le match.

Les minutes défilaient et le ballon changeait de camp à toute vitesse.

Le hasard a voulu que ce soit le RAJA qui marque sur un contre heureux, mais les doukkalis avaient le mérite de ne jamais baisser les bras et de continuer à se battre sur chaque ballon.

Et bien que mené au score, on avait devant nous une équipe doukkalie qui joue un football comme on l’aime. Un football, fait de finesse, de geste technique, de hargne et de fougue…et de « grinta » aussi. Le tout mis en valeur, par une condition physique impeccable.

Vivement que notre DHJ continue à jouer de la sorte et à confirmer. Nous pourrons alors dire que notre DHJ a été enfin retrouvé.

Et devant la ténacité des cavaliers doukkalis, le DHJ  réussit à obtenir cou sur coup, deux penaltys.

Si le premier, égalisateur, fut réussi par Msuva, le second, tiré, pour la victoire et  par le même joueur, heurta la transversale.

DHJ – RAJA, un « combat » entre deux dinosaures. Un « combat » des Titans. Un match qui pouvait changer de camp en une fraction de secondes, et donner le sourire aux uns, tout en, en privant les autres.

DHJ – RAJA, était tout simplement interdit aux cardiaques.

Et c’est au moment où le DHJ avait l’occasion de mener au score et n’en a pas profité, que le RAJA, réussit à marquer, coup sur coup, sur deux contres et enleva les trois points du match.

Certes le DHJ a perdu, mais il n’en a pas démérité.

Pourvu que les doukkalis, continuent à jouer de la sorte.

http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/12/dhj.2019.0.jpg?fit=1024%2C1024http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/12/dhj.2019.0.jpg?resize=150%2C150adminsSportEl Jadida Scoop Le match DHJ- RAJA a tenu toutes ses promesses. Face à une équipe qui ne ferme jamais le jeu et joue toujours pour gagner, les jdidis n’avaient d’autres alternatives que de suivre le rythme rapide imposé par les bidaouis et d’essayer de ne rien lâcher, tout en...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires