DHJ : quand adhérer à ce club relève de la mission impossible

On dirait que la préoccupation majeure du comité dirigeant actuel, n’est pas celle de fonder des assises solides à même de faire du DHJ l’un des plus grands clubs de la Botola Pro, mais celle, au contraire,  de continuer à avoir la main mise et le monopôle  sur la gestion de l’argent du contribuable qu’il perçoit des communes avoisinantes et même de l’OCP (richesse nationale), sans parler des autres provenances : fédération, billets mises en vente, publicité…

Autrement, comment expliquer que plusieurs anciens joueurs du DHJ, dont certains ont été internationaux de surcroit ; d’anciens présidents du club et des dizaines de fans,  ont souffert et continuent à souffrir le martyre  et à tenter l’impossible pour  adhérer à ce club, sans parvenir, à ce jour,  à leur but.  

Comment une telle aberration est-elle devenue possible ?

Il s’est avéré que tout futur prétendant à l’adhésion au DHJ, ne verra plus sa demande acceptée  automatiquement, comme auparavant.  La principale raison est que le comité dirigeant actuel a modifié les statuts du club en permettant aux seules assemblées générales, le droit d’accepter ou de refuser les éventuelles adhésions au club. Mais ceci  à la condition, (car il y a encore des conditions)  que  l’adhérent, ait déposé sa demande juste après …la dernière assemblée générale !!!

Et least but not last, les adhérents qui n’ont pas renouvelés leur adhésion, ne serait-ce que pour une seule année, doivent aussi passer par ce parcours du combattant.

A quoi joue ce comité ? Et qu’insinue-t- on,  par ces « exigences » qui n’en finissent plus ?

Il est du droit de chacun de se demander  pourquoi on tient à ce point, à gérer le club entre amis, pour ne pas dire en famille ?

El Jadida Scoop  

Related posts

Leave a Comment