Nommé Directeur Technique du DHJ, Aziz Bouderbala tarde à démontrer son talent et à honorer cette nomination. Par extension, il tarde aussi à  justifier son salaire de 08 millions de centimes qu’il touche du club (ou plutôt du contribuable, car notre football professionnel se base encore et toujours sur l’argent de ce dernier).

Si on en parle aujourd’hui, c’est parce que jamais dans l’histoire du DHJ, l’équipe  n’a été en totale déconfiture que cette année.

Aucune base ; aucune ossature autour de laquelle on pourrait bâtir une équipe compétitive ; pas de jeunes espoirs qui peuvent laisser augurer d’un avenir prometteur…

Dans de telles situations, le Directeur Technique, aurait pu être l’homme de la situation. Le sauveur. Celui qui grâce o son flair, parvient  à dénicher de jeunes talents et dont il a la conviction qu’ils sont capables, et sous peu, de donner libre cours à leur talent, pour peu que l’équipe leur garantisse une ambiance saine et un cadre adéquat.

C’est dans ces moments de doute, que le Directeur Technique aurait pu faire étalage de son flair et de son talent. C’est dans de tels moments, qu’il aurait pu trouver les oiseaux rares, à même de sortir le club de ce pétrin.

Mais au lieu de cela, qu’est ce qu’on voit ? Une équipe du DHJ qui engage Abdelhak Benchikha pour la coquette somme de 24 millions de centimes/mois et dans les valises de ce dernier, pas moins de 08 joueurs  qu’il désire voir le club recruter dans les plus brefs délais.

Bien entendu, engager ces 08 joueurs ou même engager 80, cela n’offre aucune garantie, quant à leur bonne adaptation et encore moins, à leur rendement.

Et on ne sait même pas, comment  la trésorerie de l’équipe qui n’arrive pas à payer les arriérés de ses joueurs, va faire pour satisfaire les conditions de Benchikha.

Au vu de cette crise qui risque de se traduire par une équipe très en deçà des aspirations des supporters, lors de la prochaine Botola Pro, la question qui revient en leitmotiv est : quel rôle joue vraiment Aziz Bouderbala au sein du DHJ ?

Qu’on éclaire notre lanterne… c’est tout ce qu’on demande.

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/10/aziz-bouderbala.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/10/aziz-bouderbala-150x150.jpgadminsArrêt Sur ImageNommé Directeur Technique du DHJ, Aziz Bouderbala tarde à démontrer son talent et à honorer cette nomination. Par extension, il tarde aussi à  justifier son salaire de 08 millions de centimes qu’il touche du club (ou plutôt du contribuable, car notre football professionnel se base encore et toujours sur l’argent de ce...Source de L'information Fiable