DHJ 2 – RCOZ 0 : le Difaâ réalise l’essentiel

Enfin un DHJ capable de garder ses bois inviolés. Une performance que le Difaâ n’a  réalisé que deux fois auparavant (victoire 1-0 contre l’OCS et nul 0-0 contre les FAR).

Des buts inviolés qui coïncident, faut-il le rappeler, avec le baptême de feu de Mohammed Chennouf, titularisé   à la place de Soufiane Benrahhou. Un choix qui n’a été dicté, ni par Bencheikha, ni par… Sidi Zekri, mais par la pression des supporters jdidis sur les réseaux sociaux. Des pressions qui ont fini par faire céder un staff technique, grassement rémunérés pour, soi-disant  ses « aptitudes hors du commun », mais qui n’a eu, ni le flair, ni la vista requise, pour anticiper ce changement, comme ne cessaient de le réclamer les fans du club, au lieu d’attendre la moitié de la Botola pour s’en rendre compte…Enfin.

Nous n’insinuons nullement par nos dires que Mohammed Chennouf ait été à l’origine de la victoire jdidie. Nous soulignons seulement que  ce que ce keeper avait à faire, il l’avait fait avec Brio. Une rencontre qui tombe à pic pour lui, puisqu’elle lui permet d’augmenter son capital confiance pour la suite de la Botola et des prochaines  confrontations qui ne seront pas de tout repos.

Un nouveau keeper dans les bois du Difaâ et une défense qui s’est magnifiquement bien tirée d’affaire  (comme par magie),  en dépit de l’expulsion de Mokuku en fin de première mi-temps pour jeu dangereux.

Espérons que le lancement de Chentoufi dans le bain puisse avoir une  retombée positive sur une défense à la traine et lui donner cette stabilité tant attendue, puisque classée à ce jour 17ème défense  /18 de la Botola .

El Jadida Scoop

Related posts

Leave a Comment