Les journées se suivent et se ressemblent pour un DHJ méconnaissable et aujourd’hui, au creux de la vague.

Trop de recrutements douteux ces dernières années.

Trop de contrats signés avec des joueurs sans aucun talent et qui n’ont jamais joué ou alors, à peine quelques minutes.

Trop de joueurs ayant signé au pris fort  et avec lesquels on s’est empressé, quelques mois plus tard, de trouver un compromis  pour résilier leur contrat à l’amiable.

Trop de « joueurs » présentés comme des stars débarquant, soit disant, du championnat Turque, Suédois, Ecossais… et que personne n’a pris  la peine de superviser avant de les faire signer, se sont avérés des nullités par la suite.

Trop de joueurs africains ou marocains qui signent au DHJ, et à peine quelques semaines plus tard, font tout ce qui est en leur pouvoir pour le quitter, pour des raisons que seuls ces joueurs et leurs recruteurs connaissent.

Trop de maladresses, d’amateurisme et d’approximation de la part d’un bureau dirigeant, très en déca de la mission qui lui incombe,   ont fini par affaiblir le club et à en faire l’une des équipes les plus vulnérables de la Botola Pro D1.

Trop d’argent non contrôlé qui circule dans ce club et qui n’en finit pas d’ameuter des protagonistes de différents horizons.

Tous ces facteurs et bien d’autres encore, font que regarder  le DHJ se faire malmener à chaque rencontre aujourd’hui, est une souffrance pour chaque supporter jdidi qui se respecte. Même Al Youssfi qui passait pour une valeur sûre dans les buts, du temps de la charnière centrale Hadhoudi-Aguerdoum, voire Bakary, vient de nous donner un petit aperçu sur sa véritable valeur, depuis le départ de ces joueurs.

Vivement la 30ème et dernière journée de cette Botola et que cesse enfin notre calvaire et notre souffrance.

El Jadida Scoop

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/09/dhj.ass-1-1024x681.pnghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/09/dhj.ass-1-150x150.pngadminsSportLes journées se suivent et se ressemblent pour un DHJ méconnaissable et aujourd’hui, au creux de la vague. Trop de recrutements douteux ces dernières années. Trop de contrats signés avec des joueurs sans aucun talent et qui n’ont jamais joué ou alors, à peine quelques minutes. Trop de joueurs ayant signé au pris fort  et avec lesquels...Source de L'information Fiable