Des Hommes et des « homme-lettes »…

Trois anciens présidents  du DHJ, en compagnie du  boss actuel.

Quatre hommes,  quatre visions différentes et quatre itinéraires qui ont connu aussi bien des succès, que  des infortunes diverses.

Il s’agit, bien évidemment de Moundib, Mouqtarid, Kamel et Antari ( de G à D).

Trois d’entre eux, ont eu à gérer un DHJ sans beaucoup de moyens.

 Les fonds pour faire marcher le club, c’était à eux de les trouver et ils se sont toujours acquittés de leur tâche avec brio.

Quant au quatrième, en l’occurrence Mouqtarid, il est le seul qui a eu à gérer un DHJ, qui tournait, en grande partie, avec un capital sûr et garanti par l’OCP,   certaines communes, comme Moulay Abdellah, Haouzia, El- Jadida…Autrement dit, avec l’argent des contribuables, quand ce n’est pas celui  de  richesses nationales.

Les jours, les mois et les années passent. Mais l’histoire retiendra les noms des grands Hommes. Ceux  qui ont su assumer avec brio, la mission qui leur incombait et pour laquelle, ils ont été élus. Et elle jettera aux oubliettes, pour ne pas dire , dans les bacs à ordures,  les faibles, les escrocs et surtout ceux qui s’accrochent comme des punaises à leurs postes, en dépit de leurs incompétences, de leurs erreurs monumentales  et  de la dilapidation de l’argent public.

Ce n’est là qu’une simple photo. Inédite  faut-il le rappeler en passant, mais une photo qui vous parle. Une photo qui dénonce. Une photo dont certains sauront s’en montrer fiers. Et d’autres d’en avoir honte, car l’histoire est incroyable…elle note tout, sans rien laisser au hasard.

El Jadida Scoop

Related posts

Leave a Comment