femmes

EL JADIDA SCOOP…Par:  Franoux Moukhlesse, Artiste plasticienne engagée  franoux

Bon, la place de la femme n’est en général pas enviable dans le monde. Que l’on soit dans un pays dit occidental comme les Etats-Unis ou la France ou dans n’importe quel autre pays, les droits des femmes sont plus ou moins là mais nous sommes toujours en retrait et l’égalité parfaite n’est pas pour demain. Même dans les pays que l’on dit communément les plus avancés, il reste toujours le petit chouia en moins.

Mais bon, attends je t’explique. Je ne vais pas suivre la boussole de l’égalité et me poser dans un pays au motif que c’est mieux qu’au Maroc. D’abord parce que là-bas c’est plein d’étrangers qui ne font pas l’effort de parler ma langue. Je ne suis pas sûre qu’ils comprennent ma culture et, si ça se fait, ils mangent des trucs que je n’aime pas donc, clairement, ce sont des gens qui ne feront aucun effort pour s’intégrer à moi.

Ce qui est étrange, c’est qu’en tant que Marocaine, lorsque je parle de l’égalité homme-femme et du respect que l’on se doit mutuellement, certains Marocains, voire même certaines Marocaines (hchouma, la honte) me répondent que je ne m’intègre pas à mon pays?!

Ils vont même plus loin en m’expliquant que le viol, le fait de battre une femme ou d’agresser verbalement la gent féminine fait partie de notre culture et, en tant que tel, il faut l’accepter.

Attends! Je t’explique. Que la société traditionnelle ait été bousculée par l’entrée du Maroc dans la modernité trop rapidement, que les interdits liés à la religion ou aux traditions soient toujours vivants, que le manque d’éducation n’ait pas élevé la conscience d’un grand nombre, que la misère entraîne le désespoir dont l’exutoire se fait de façon violente ou que la frustration de tout un peuple qui doit épouser une fille vierge mais qui consomme du porno sur internet de manière frénétique explique les pulsions sexuelles faisant de la femme un objet…. Enfin tout ça, ce ne sont que des explications sur le comment nous en sommes là. Ce ne peut être en aucun cas une excuse!

Savoir le pourquoi, c’est toujours bien, mais maintenant j’aimerais bien savoir le comment. Comment j’arrête de me faire frotter dans les bus.

Comment j’arrête de pleurer de rage quand je vois sur Facebook des vidéos de jeunes filles se faisant agresser dans l’indifférence générale.

Comment j’arrête de m’émouvoir devant des petites filles de 8 ans que l’on a voilées au motif qu’elles risquent d’exciter les hommes (je suis désolée mais un homme qui s’excite devant une petite fille est un malade et plutôt que de voler sa jeunesse à ces gamines, on n’a qu’à crever les yeux de ces pervers qui n’auront plus de tentation comme cela!).

Comment j’arrête d’avoir envie de casser la gueule des hommes qui déclarent ouvertement qu’il faut battre une femme pour lui apprendre sa place.

Comment je peux ne pas sourire lorsque j’entends la ministre de la famille (et non de la femme) qui me dit que tout va bien…

Comment, comment, comment on arrête tout ça et tout le reste?

Attends je t’explique: les gens “sages” me disent qu’il faut changer les mentalités ce qui passe par l’éducation et qui prendra plusieurs générations. Il faut en même temps sensibiliser les gens par des actions gentilles.

Je dis oui, soit, mais… A toutes ces jeunes filles qui vont être sacrifiées sur l’autel de la patience je leur dis quoi? Désolée, tu es née 30 ans trop tôt. Serre les dents, tu auras une belle dentition et tu vas économiser chez le dentiste! Serre les fesses, ça va les raffermir et tu économiseras les frais d’inscription au club de sport!

Non, je t’explique. La seule chose que j’ai envie de dire à toutes les femmes qui sont ou qui vont être victimes de violences, c’est que je suis désolée pour elles mais que leur agresseur va être sévèrement puni. Pour cela, il faut des textes de loi qui énoncent des punitions sévères. Il ne faut pas qu’ils soient généralistes mais qu’ils parlent bien des violences faites aux femmes parce que dans mon pays, quand un texte est général sur la violence, il s’applique essentiellement au profit des hommes donc il faut que nous, les femmes marocaines, ayons un arsenal législatif qui nous garantisse une certaine sécurité, un certain respect, une certaine dignité dans ce pays dont nous sommes la composante à 50% au moins. Et de vraies lois, pas la possibilité d’épouser son violeur pour récupérer ce qui nous resterait d’honneur… De vraies lois qui nous permettraient de nous promener en ville sans avoir peur.

Je t’explique, dans tous les pays du monde, lorsque l’on veut que la société évolue en profondeur et assez rapidement, on essaie de changer les mentalités tout doucement mais, pour ce faire et à côté de l’éducation, on met en place un gros bâton parce que tu ne peux pas faire avancer l’âne qu’avec la carotte et ça, même les gens les moins éduqués de la montagne, peuvent te l’expliquer!

Alors, je ne veux pas polémiquer sur l’égalité homme-femme sous les aspects physiques.

Je pars d’un postulat qui est une vérité: les hommes et les femmes sont égaux en droit et en dignité. Que celui ou celle qui n’est pas d’accord avec cela n’essaie même pas de m’expliquer le contraire car je n’ai pas de temps à perdre avec ceux-là.

Je pars d’un second postulat: nos gouvernants sont la garantie du respect de nos droits.

Alors arrêtons de nous émouvoir à chaque vidéo horrible de viol, de meurtre ou d’agression. Arrêtons de nous déchirer en vain sur les réseaux sociaux en culpabilisant les victimes. (Et oui, une femme qui se fait frapper même si elle est habillée n’importe comment c’est bien une victime! Si nous étions civilisés, au mieux on lui fait une remarque en lui rappelant que la décence exigerait qu’elle s’habille différemment. Moi, je n’agresse pas physiquement tous les gros dégueulasses qui crachent ou qui pissent dans la rue aux yeux de tout le monde.)

A tous ceux-là, la seule chose qu’ils peuvent comprendre pour arrêter ce type de comportement c’est qu’ils vont être durement punis par la loi.

Donc exigeons qu’une véritable loi contre les violences faites aux femmes soit instaurée dans mon pays que j’adore, qui va de l’avant et qui veut se développer: le Maroc.

http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/09/femmes.jpg?fit=1024%2C1024http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/09/femmes.jpg?resize=150%2C150adminsLibre Opinion  EL JADIDA SCOOP...Par:  Franoux Moukhlesse, Artiste plasticienne engagée   Bon, la place de la femme n’est en général pas enviable dans le monde. Que l’on soit dans un pays dit occidental comme les Etats-Unis ou la France ou dans n’importe quel autre pays, les droits des femmes sont plus ou...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires