ass3

Encore une fois, le coup est parti dans les mêmes conditions et critères que la première initiative qui s’est soldée par un échec cuisant.

Encore une fois, c’est reparti sans nous tous, à croire que nous ne possédons pas les qualités requises pour y être, et que seuls ceux qui comptent: soient, proches des gens du pouvoir ou font partie de la machine de l’Etat et de ses gouvernements.

Si telles sont les conditions, nous n’aurions jamais notre place au sein de cette associations, censée nous représenter et représenter « nostalgiquement « notre ville et sa mémoire – Car, ça n’a pas été notre destinée, et nous avions opté pour d’autres choix de voies de vie que celles requises.

Je m’imagine mal faire valoir et réclamer un droit d’appartenance, comme s’il s’agissait d’un bail commercial.

Une élite omise, dont l’histoire témoigne encore de leur origine Doukkalie, ass1Jdidie et Mazaganaise depuis le 17e siècle.

Une élite dont les compétences et la renommée ne sont plus à prouver. Une élite certes éparpillée, mais qui peut être d’un important soutien à l’initiative de l’association, pour justement éviter le fiasco et l’ « apport » que l’association des Doukkala à connu et « apporté », depuis sa création.

Un fiasco qu’on pourra difficilement éviter encore une fois, surtout, si on reprend les mêmes et on recommence.

Nous boycotterons cette association, tant que cela nous est possible et dans la mesure du légal et du logique. Et tant qu’un nouveau échéancier ne soit mis en place, en listant tous les anciens Jdidis d’ici et d’ailleurs.

Et ce n’est qu’après une rencontre très élargie, et où chacun aura son mot à dire, que l’on doit souligner les objectifs, les obligations et les conditions.

Nous ne serons ni satisfaits ni contents de laisser faire les choses sans tous les Jdidis, nantis, diplômés, cultivés, démunis, ayant une chance dans la vie ou ne l’ayant pas eue… Enfin, Jdidi et Doukkali tout court.

Non, ne commettons pas encore la même erreur 25 ans après. 25 ans de perdus, vingt cinq ans pour rien.
Et rien qu’a s’en rappeler, nous avons la rage.
Alors évitons les mêmes erreurs et essayons d’avancer tous ensemble.
Par : Hamid Guessous

ass2

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/01/ass.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2019/01/ass.jpg?resize=150%2C150adminsLibre OpinionEncore une fois, le coup est parti dans les mêmes conditions et critères que la première initiative qui s’est soldée par un échec cuisant. Encore une fois, c’est reparti sans nous tous, à croire que nous ne possédons pas les qualités requises pour y être, et que seuls ceux qui...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires