Coupe du Trône : ¼ de finale : match « Retour » : RSB-DHJ : 0 – 0 Les Doukkalis ont farouchement défendu leur acquis »

Par: Abdellatif Cherraf      cherraf

Suite à sa victoire en match « Aller » (3-1) au stade Al-Abdi d’El-Jadida, le DHJ s’est déplacé l’esprit serein vers Berkane. Précisément au Terrain Municipal où la Renaissance Sportive Berkane l’attendait de pied ferme. Certes, la mission s’annonçait difficile pour la RSB mais pas impossible. Talib et ses hommes étaient conscients de l’enjeu et ont opté pour la sécurité : fermer tous les couloirs et essayer le moment opportun, de partir en contre-attaque. Cette tactique combinée à un pressing sur le porteur du ballon a donné raison aux Doukkalis qui sont sortis indemnes du chaudron Berkanais.

dhj-rsb23

Cela dit, le score vierge de zéro à zéro ne reflète nullement la physionomie du match qui était musclé et plein d’engagements de part et d’autre ! Que de duels aériens, que de télescopages, que d’occasions nettes de buts ratées. Notamment par les Jdidis ! Les Berkanis ont tout tenté mais ils se heurtaient à des « portes » bien cadenassées.

Et au fil des minutes, les visiteurs s’approchaient de la qualification et les locaux s’en éloignaient progressivement au grand dam d’un large public berkani qui a commencé à quitter le terrain municipal, pratiquement 15 minutes avant la fin de la partie !

Les 22 joueurs ont bataillé dur pour atteindre le but escompté… Et au final, cebsont les poulains de Talib, bien orchestrés par l’adjoint Fadli, qui ont décroché la lune, devant les quelques supporters jdidis qui ont bravé la distance entre ces deux villes, et fait le déplacement.

Certes les orientaux ont perdu une grande partie de leur chance de se qualifier, los du match « Aller » à El-Jadida (3-1). Et c’est ce résultat qui rendit ce match « Retour » à Berkane, difficile à négocier  pour les locaux, et face, surtout à un DHJ décidé plus que jamais à aller très loin dans cette précieuse Coupe du Trône où le prochain écueil se nomme OCS !

Voilà derby qui ne manquera pas d’attirer la foule des grands jours. Des Abdis qui auront à cœur de prendre leur  revanche sur des Doukkalis, qui les avaient battus at-home en championnat et des Jdidis qui semblent avoir le vent en poupe et ne demandent qu’à confirmer leur excellent résultat du championnat contre les requins bleus.

Un match interdit aux cardiaques !

Related posts

Leave a Comment