Coupe du Trône : ¼ de finale : match « Aller » : DHJ : 3 RSB : 1 « Devant un public restreint, le DHJ cartonne ! »

dhj-rsb23

 

Par: Abdellati Cherraf   cherraf

Tant pis pour ceux qui boudent et tant mieux pour les fidèles du stade Al-Abdi, ceux qui suivent de très près leur équipe chérie même aux entrainements. Ces gens-là méritent qu’on parle d’eux en premier car ils ne ratent rien de leur équipe fanion. Qu’il vente ou qu’il pleuve, cette poignée de supporters jdidis suivent la formation doukkalie ici et ailleurs et font du bruit comme mille là où leur équipe de football bien aimée joue…

Qu’il perde comme à Tanger ou qu’il gagne comme à Souk Sebt, El-Jadida (HUSA), Safi (OCS) et aujourd’hui au stade Al-Abdi face à la coriace Renaissance sportive de Berkane, le DHJ retrouve sa vitesse de croisière grâce justement à ses fans qui répondent toujours à l’appel et supportent par amour, sans aucune idée préconçue ni calculs mesquins leur DHJ de toujours… à ces gens-là, chapeau bas. Et au Diffaâ Hassani, bonne chance pour le deuxième pas à Berkane où la pression pèsera lourdement sur les épaules des hommes de Rachid Taoussi.

Mais cette pression n’a-t-elle pas commencé à El-Jadida où la Renaissance de Berkane n’a été que l’ombre d’elle-même ! Où est passée cette victorieuse équipe de ces derniers jours ? Durant son match au stade Al-Abdi, seul ce coup franc bien placé d’Ayoub Chorti a sauvé l’honneur des Berkanis !

Du pain dur sur la planche et une bonne révision des cartes vous attend le long de cette semaine dans 4 jours, puisque le rendez-vous est pris pour ce dimanche à Berkane !

La pression est aussi sur le staff technique jdidi qui n’a pas encore digéré ce beau coup franc inscrit par Chourti mais, peut-être, pas sur les poulains de Talib qui ont bien tourné sans Barny. C’est vrai que celui-ci temporise trop les attaques des Doukkalis et va rarement au charbon à l’image de Zakaria Hadraf, Oualid Azara, Nahnah, Lagrou voire Chouaib El Maftoul… Barny reste un grand joueur dans les séances d’entrainement mais il n’a encore rien donné dans les matchs !

Par contre, on peut dire maintenant que le DHJ a un avant-centre de qualité en la personne du jeune Oualid  Azaro qui montra le chemin des buts à ses camarades en sautant très haut entre les meilleurs défenseurs de Berkane, Bayo et Konate, pour ouvrir la marque (29’).

Cette ouverture déboussola les visiteurs et donna des ailes aux locaux qui alourdirent le score via l’opportuniste Hadraf (52’) qui expédia illico-presto, un ballon dégagé en catastrophe par Mhamdi, pressé par Azaro à l’extérieur de la surface de réparation ! Collibaly, quant à lui, manqua l’immanquable en tirant dans les nuages, à bout portant, un ballon facile à mettre dans la lucarne (61’) ! Deux buts donc à rien en faveur du DHJ. On procède, de part et d’autre, aux changements de joueurs. Taoussi opte pour des attaquants, Talib pour des défenseurs. Et voilà que la RSB se réveille tout en exerçant un pressing qui donna ses fruits, un but annulé par Guezzaz suite à une faute sur El hadhoudi (82’) ! Quatre minutes après le DHJ récidive, Belaâroussi Mehdi marque le troisième but suite à un cafouillage…Il restait 8 minutes dans la vie de la partie, temps additionnel  compris, quand le remplaçant El Hadhad provoqua le coup franc qui donna le but à la RSB (92’) signé Chourti. Ce même joueur a failli claquer le 2ème but suite à la sortie hasardeuse de Kinani, mais son tir était mal cadré !

Enfin, les choses ne seront pas de tout repos pour tout le monde à Berkane… ça va être un match fou, fou, fou.

dhj-rsb22

Related posts

Leave a Comment