Coup de théâtre : Jamal Ben R’biâ refuse de signer la passation de consignes et demande une inspection de la Cour des comptes.

RBIÄsoujda

ELJADIDASCOOP

Après la constitution du nouveau conseil communal d’El-Jadida, tout le monde attendait la passation de consignes, prévue avant l’Aid, entre le président sortant, Abdelhakim Soujda et le président fraichement élu, Jamal Ben R’biâ, prévu.

Mais au moment où les jdidis  s’attendaient à une simple formalité avant de passer à la nomination des futurs  responsables, à la tête de chaque division de notre municipalité, Jamal Ben T’biâ, refusa de signer cette consigne des passations et exigea à ce qu’il y ait  une inspection  de la Cour des comptes, avant toute  signature.

Sachant que la communication est  loin d’être le point fort de nos politiciens locaux, il ne nous reste qu’à se poser des questions sur la véritable raison derrière la prise d’une telle décision.

Sachant aussi, que plusieurs membres du conseil sortant  et autres cadres de notre municipalité ont fait de la prison lors d’une précédente inspection de cette même cour en 2008 (le dossier n’est pas encore clos) il y a de quoi s’attendre au pire …

Certains pointent déjà du doigt les travaux   en cours (trottoirs, chaussée, ronds-points…) chiffrés en milliards de centimes

Rappelons que le rôle fondamental de la Cour des comptes est de contrôler le bon emploi et la bonne gestion des fonds publics. Elle procède à des investigations au cours desquelles les conseillers enquêtent sur pièces et sur place. À l’issue de ces « enquêtes », la Cour des comptes établit un rapport, destiné au ministre concerné (M.Driss Jettou), qui pointe les éventuelles défaillances ou gaspillages constatés dans un service donné.

Affaire à suivre

Related posts

Leave a Comment