Dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie,  fonctionnaires et quelques gérants de magasins, ont  été choisis la veille d’Aid Al Fitr pour passer le test de dépistage du coronavirus.

Il faut dire que ce site qui a tourné 24h/24, en alimentant aussi bien la ville d’El-Jadida que sa région, nourrissait les plus grandes appréhensions et les plus grands doutes, quant au nombre des personnes qui peuvent être contaminées en son sein, au vu du nombre de commerçants et d’agriculteurs qui y transitent quotidiennement et la promiscuité qui y règne.

Bâti initialement sur une superficie de 10 hectares, ce site n’en occupe plus que 03, depuis que l’hôpital Mohammed V en a « squatté » les 07 autres. Et dans l’attente de son transfert à Moulay Abdellah, dans un cadre qui revêtant enfin les normes d’un marché de gros qui se respecte, des milliers de personnes, par manque de choix, continuent à s’y rendre quotidiennement et à y travailler dans des conditions infernales, depuis bientôt…huit ans.

Certes, les résultats des tests effectués sur un échantillon de 27 personnes et qui sont tous négatifs, peuvent inciter à l’optimisme et à pousser un ouf de soulagement. Car ce marché ressemble à un véritable Moussem où des milliers de personnes se rassemblent et se dispersent quotidiennement dans les quatre coins de la ville et de toutes sa région, au vu de la fermeture actuelle des souks hebdomadaires. Et la contamination de quelques fellahs, commerçants, simples employés, chauffeurs…serait un réel cauchemar pour les autorités sanitaires, quant au pistage de toutes les personnes côtoyées.

La question qui se pose aujourd’hui, c’est de savoir si ce test réalisé su 27 personnes, sur environ 4.000 – 5.000 et qui a ignoré la totalité des personnes travaillant au sein de la criée (Fellahs, commerçants, employés, conducteurs de triporteurs, chauffeurs…) est représentatif et  suffisant, pour rassurer, quant à la situation épidémiologique au sein de ce site ?

Nous ne voulons pas passer pour des oiseaux de mauvais augure. Mais toujours est-il, que passer le test aux seuls fonctionnaires et gérants de magasins de fruits, qui restent la majorité du temps  cloitrés dans leurs bureaux et locaux, tout en ignorant  le hall (où ce qui s’en apparente) d’une criée qui regroupe des milliers de personnes dans un espace des plus exigus, doit relever de l’irresponsabilité et de la légèreté.

El Jadida Scoop  

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/05/Marché-de-gros-1-1024x765.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2020/05/Marché-de-gros-1-150x150.jpgadminsSociétéDans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie,  fonctionnaires et quelques gérants de magasins, ont  été choisis la veille d’Aid Al Fitr pour passer le test de dépistage du coronavirus. Il faut dire que ce site qui a tourné 24h/24, en alimentant aussi bien la ville d’El-Jadida que sa région,...Source de L'information Fiable