La Confédération Nationale du Tourisme (CNT), souligne dans son communiqué diffusé ce lundi 1er juin 2020, le flou qui règne autour de la reprise de l’activité, invitant le gouvernement à se prononcer sur la réouverture de l’espace aérien et la levée des restrictions de mobilité à l’intérieur du territoire national.

Selon le communiqué,  depuis l’instauration de l’état d’urgence sanitaire, tous les professionnels du secteur, à savoir  hôteliers, agents de voyages, restaurateurs, transporteurs, loueurs de voitures et guides, ont été livrés à leur sort, sans aucune visibilité sur la date de reprise de leurs activités.

Certes, conscients de la contrainte de l’urgence sanitaire, et dans une démarche solidaire et responsable, ils ont prêté main forte dans le rapatriement des touristes vers leurs pays respectifs, et dans l’assistance de ceux qui n’ont pu embarquer dans les temps impartis. Ils ont également mené à bien la gestion des annulations et des reports des voyages des touristes prévus pour le printemps 2020.

Cependant, à quelques jours de la levée du confinement prévu pour le 10 juin 2020, la CNT n’a aucune visibilité sur les moyens qui seront mis en œuvre pour accompagner les professionnels du secteur dans cette phase délicate de relance des activités touristique.

Le secteur du tourisme, véritable locomotive économique et sociale, devrait bénéficier de mesures exceptionnelles vu son rôle primordiale dans l’économie nationale. Il constitue un élément clé dans la balance des paiements en tant que pourvoyeur de devises (80 milliards de dirhams), et générateur d’emplois directs et indirects. Il est également un prescripteur de biens et de services à d’autres secteurs productifs du Royaume.

Etant sinistré par une inactivité de près de trois mois, suite à la fermeture des frontières imposée pour la crise sanitaire, ce secteur devrait bénéficier du soutien des autorités, à l’instar des autres pays autour du bassin méditerranéen et au-delà, qui se sont empressés de redonner du tonus et de la vigueur à leur économie touristique, en mettant en place de véritables «plans Marshall» qui vont de l’annulation pure et simple de certaines contraintes fiscales et bancaires, à l’injection de budgets conséquents pour stimuler la demande et enrichir l’offre.

La CNT est donc soucieuse de ce manque de visibilité relatif à la levée des restrictions liées à l’accessibilité de la destination « Maroc » et à la mobilité à l’intérieur du Royaume.

Il faut noter que toutes les destinations touristiques concurrentes sont à pied d’œuvre pour la reprise de leur activité en communiquant  sur l’ouverture de leurs frontières et la réouverture des établissements et lieux touristiques.

Il est donc temps de prendre les décisions de programmation des destinations pour une reprise et une relance des activités touristiques bien planifiées.

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/05/JDI.centre009.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/05/JDI.centre009-150x150.jpgadminsLibre OpinionLa Confédération Nationale du Tourisme (CNT), souligne dans son communiqué diffusé ce lundi 1er juin 2020, le flou qui règne autour de la reprise de l’activité, invitant le gouvernement à se prononcer sur la réouverture de l’espace aérien et la levée des restrictions de mobilité à l’intérieur du territoire national. Selon le communiqué,  depuis l’instauration...Source de L'information Fiable