La Chambre criminelle du tribunal de première instance d’El Jadida vient de condamner, ce mardi, à cinq ans de prison ferme, l’ancien chef de Division du Patrimoine à la Commune Urbaine.

Il a été impliqué dans une affaire de falsification de documents,  attestant  l’appartenance d’un  terrain  à l’un de ses complices.

Et en dépit du fait que  ledit terrain est propriété de la Commune, il est parvenu à finaliser son forfait et à faire authentifier la fausse attestation par un âdoul, non moins douteux.

Une affaire dans laquelle le mis en cause a su user et abuser avec une dextérité incomparable.

Expert dans les performances frauduleuses, cet ancien cadre de la commune est parvenu à engager les propres intérêts de la Commune où il travaille, aidé dans sa sale besogne, par certains intervenants du secteur privé.

Mais ce qui  nous intrigue dans cette affaire, c’est que les faits remontent à des années. Or, il a fallu l’arrestation de l’ancien président de la commune,Abdelhakim Soujda, pour voir l’affaire de l’ancien chef de division du patrimoine, en l’occurrence Mustapha Absoudi, remonter à la surface.

Est- ce à dire que nous sommes ici devant un règlement de compte?

Un cadre qui fournit les preuves nécessaires à l’arrestation du président de la commune et ce dernier qui ,comme par hasard, se souvient d’un dossier où ( son bourreau) Mustapha Absoudi a été impliqué jusqu’au cou, mais épargné à ce jour?

http://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/11/Municipalité-dEl-Jadida.jpghttp://eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/11/Municipalité-dEl-Jadida-150x150.jpgadminsActulaitésLa Chambre criminelle du tribunal de première instance d’El Jadida vient de condamner, ce mardi, à cinq ans de prison ferme, l’ancien chef de Division du Patrimoine à la Commune Urbaine. Il a été impliqué dans une affaire de falsification de documents,  attestant  l'appartenance d'un  terrain  à l'un de ses complices. Et en...Source de L'information Fiable