institut1

Par: Carle Polcaj (pour El Jadida Scoop)

Oui, la nausée. La nausée,le dégoût, un ami Marocain m’a fait découvrir cette vidéo hier après midi. Je n’aurai pas eu le courage de la publier, je pourrais vous dire combien cet ami s’est trouvé cruellement blessé et à raison.Merci Alain de l’avoir fait.Cette vidéo montrant des gens quelques peu avinés est la continuité pour moi en tout cas de ce que je constate depuis plusieurs années ici autour de moi à El Jadida.

En effet, comment comprendre par exemple qu’une école marocaine lors de sa semaine culturelle invite la communauté française à découvrir celle-ci et à participer à un débat sur la francophonie.Constater que cette communauté fait faux bond à cette invitation.J’ai été le seul à participer à la conférence souhaitée par cet établissement scolaire et animée par le directeur de l’institut Français Mr Heuretebise.Contestant la conférence de Mr Heuretebise qui au cours de celle-ci avait à plusieurs reprises loué la politique du président Macron.

J’avais libellé alors un article argumenté sur la farce de la relance de la francophonie par le président de la république.Il me fut reproché par une responsable associative mon intervention manuscrite de la conférence du directeur de l’institut français,.Un reproche fait en catimini sur le contenu de mes arguments et diffamatoire envers mon épouse.

Cette responsable associative n’ayant pas eu le courage de venir me parler directement ou m’envoyer un courrier comme un minimum de politesse l’exigerait.Pire, cette responsable n’ayant pas assistée à la conférence se permettait et contestait ma légitimité de citoyen d’interpeller Mr Heurtebise sur le contenu de sa conférence.

Une autre affaire m’a profondément choquée au mois de Juin.Une confrérie soufi d’Algérie avait demandée à l’ONU la possibilité d’organiser une journée mondiale sur  »Le vivre ensemble ».Cette responsable associative représentant les français fut sollicitée pour participer à cette conférence à la Faculté des Lettres et des Sciences de El Jadida. Refus de participation de cette personne au motif que c’était religieux.Une honte, oui une honte en tout cas pour moi qui suis français et musulman ainsi que pour mon épouse née à El Jadida qui elle travaille dans l’administration de cette ville et qui est au contact régulier de la communauté française.

Oui une honte,que quelqu’un qui fait le choix de vivre au Maroc responsable associatif refuse le débat avec des musulmans, des soufis, des écrivains, des écrivaines, des chargeurs en Islam.Un dégoût, un goût amer d’avoir constaté que lors des dernières élections présidentielles certains, certaines ont donné leur vote à Lepen à ce parti qui voudrait initier une Laïcité à géométrie variable où les musulmans n’auraient pas les mêmes droits que les chrétiens, les juifs, les sikhs ou la majorité des français (60%) qui n’ont pas de religion.Comment quand on connait les problèmes liés au communautarisme extrême, les dérives criminelles de certains musulman, la politique guerrière (la Libye avec Sarkosy)de la France,la politique économique de l’Europe vis à vis du continent Africain.Comment refuser le débat?Au motif simpliste qu’il ne faut pas faire de politique?Il ne faut pas faire de politique,? Pourtant beaucoup sont là pour des motifs économiques:Immobilier par exemple,se soustraire à l’impôt d’une façon ou d’une autre pour certain.Alors question:Les tribulations économiques de certains(es)ce n’est pas politique?
Tout cela participe au mal vivre ensemble les mêmes qui »’ miaulent » sur le communautaires des musulmans en France ce sont les mêmes ici à El Jadida qui entre eux reproduisent le communautarisme à la française.Personnellement moi fils d’immigré polonais j’ai vécu le racisme à l »école de la république dans les années » 60 »je n’ai jamais oublié cet affront.J’ai vécu en haute montagne pendant 24 ans près de la frontière italienne un territoire français qui a été libéré en 1944 par le 3ème Tabor Marocain.Moi je sais la honte de la loi de cristallisation initiée sous de Gaulle qui a fait qu’un soldat Marocain,un soldat indigène ne percevait pas la même retraite d’ancien combattant qu’un soldat français.Moi je sais que la France a donné du gaz sarin aux espagnols pour gazer les gens du Rifs en 1920.Je sais aussi qu’aujourd’hui encore la terre du Rif à certains endroits est empoisonnée et que certains(es) naissent avec des déformations osseuses, et que d’autres contractent des cancers.

Assez de mépris, de sarcasmes , de non respect de la différence des autres.Ici je voudrais remercier chaleureusement et fraternellement Alain Degan qui a su et qui sait par sa présence régulière aux conférences, au débat, aux rencontres littéraires, musicales,théâtrale de cette communauté marocaine montrer ce que la France porte en elle de plus cher, de plus beau son Humanité,sa Fraternité,son Humanisme et son amour du goût des autres.

 

http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/01/institut1.jpg?fit=1024%2C1024http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/01/institut1.jpg?resize=150%2C150adminsLibre OpinionPar: Carle Polcaj (pour El Jadida Scoop) Oui, la nausée. La nausée,le dégoût, un ami Marocain m'a fait découvrir cette vidéo hier après midi. Je n'aurai pas eu le courage de la publier, je pourrais vous dire combien cet ami s'est trouvé cruellement blessé et à raison.Merci Alain de l'avoir...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires