Coin des Poètes…P341 Questions de Fortune…Par Moussa Ettalibi, Dr Sci. Rabat le 28 Février 2021

Préambule

Les questions de Fortune sont généralement complexes puisqu’elles sont liées à plusieurs choses dont la Chance ou le Sort, l’Argent, la Devise, la Monnaie, la Richesse, le Fric, le «Flousse », la Puissance Financière, le Trésor (« Kenz ») ainsi que la Propriété de Biens matériels et/ou immatériels. De là naissent des tensions parfois insolubles même entre proches pour des raisons de jalousie, de manque de reconnaissance mutuelle ou de prédation tout court, histoire d’un complexe de domination, voire de supériorité maladive. Hélas, amasser des Fortunes, voire des Biens, à n’en plus finir peu importe leur nature, des Trésors et des Richesses incalculables, ne peut en aucun cas éviter la mort ! Dans ce registre, seules trois bonnes œuvres resteront liées à la mémoire de tout individu disparu à savoir :

-1/ Une Aumône courante pour le bien des démunis, orphelins et pauvres, notamment.

 -2/ Un Savoir, dans les Sciences et Connaissances diverses, utile à la Communauté entière sans distinction de races, ni de couleur, et transmis en présentiel à un auditoire et/ou édité.

-3/ Un Enfant pieux ou un Elève reconnaissant qui prie pour le disparu en question (Hadith du Prophète Mohamed que la Prière et la Paix soient sur lui).

En outre, avec l’arrivée de la Crypto-monnaie ou monnaie numérique, d’une part, et la fermeture des yeux sur l’illicite, d’autre part, les envies et l’engouement de certains n’ont plus de limites. Ainsi, le Bitcoin (Symbole monétaire  ; sigle : BTC , égal à 473.957,89 Dirham marocain le 22 fév. 2021) est la première crypto-monnaie connue permettant des Transactions rapides de pair à pair dans le monde entier et avec peu de frais ou sans (https://www.medias24.com/le-marche-du-bitcoin-depasse-1-000-milliards-de-dollars-16712.html). Par ailleurs, le Litecoin (Symbole monétaire : Ł ; sigle : LTC , égal à 1.825,44 Dirham marocain le 22 fév. 2021) est une autre crypto-monnaie sous licence libre similaire au Bitcoin. Chaque Litecoin est divisé en cent millions d’unités plus petites, définies par huit décimales. Le Litecoin est une marque déposée par la fondation éponyme 111 North Bridge Road Singapour.

D’un autre côté, la question « où va-t-on ? » est d’une brûlante actualité ! Ne va-t-on par détruire ce qu’on a pu construire depuis longtemps à la merci de nombreux efforts et privations ? Pour plus d’info, je renvoie mes aimables lecteurs à l’article de Fayçal Ismaili «Vers la création d’un e-dirham? du 21/02/2021 (https://m.le360.ma/economie/vers-la-creation-dun-e-dirham-233993).

Finalement, chacun de nous sur terre a sa « Lune de miel » ou sa Fortune, une Chance ou un Capital dont il ignore l’adresse. Alors, n’ayons aucune crainte, la Fortune dans le sens de Richesse connaît la bonne adresse. Même si on n’a aucun « Sou » à donner à un pauvre ou mendiant, un simple sourire peut remplir de bonheur le cœur et les poches de l’humanité entière. Qu’il me soit permis de réfléchir et méditer avec l’ensemble de mon aimable lectorat sur ces questions de Fortune aux formules subtiles, durant ce mois de février 2021 exceptionnel dont les jours de la semaine sont répétés quatre fois.

P341 Questions de Fortune

Moussa Ettalibi, Dr Sci., 28/02/2021

La Fortune*1 réveille, tôt ou tard, des disputes

Entre les héritiers, les imberbes et les hirsutes !

L’économie fragilisée par les crises de coronavirite*2

Tend à voler en éclat tellement vite

Que les faillites s’enchaînent à la minute !

Alors, comment peut-on vivre sans changer de rite ?

La panique, quelle que soit son empreinte,

Passe par une pente ascendante avant la chute !

Le choc des mots, explosant comme la dynamite,

Remue les plaies à regret par la suite, 

A l’insu des pourvoyeurs de fonds en attente

Pour organiser au mieux la quête !

L’émancipation des dominés*3 à la tête

Des luttes menées par les prolétaires, l’élite,…*4

Ouvre la voie à la servitude par contrainte !

Hélas l’esclavage de possession persiste !

En effet, grâce aux sous*5, le riche profite

De la pauvreté du faible qui subsiste !

Or, rien ne vaut mieux que l’intelligence humaniste

Qui met en avant le Respect d’autrui*6  et la piste

Des Savoirs et des Arts assurant la pleine réussite !

Les bonnes mœurs et la politesse tout juste

Valent plus que l’Or et les Trésors de la planète

Quand la mouvance sociale périclite !

Par mesure de sécurité, le Fric est entouré de guérites.

La Devise*7 ou unité monétaire suscite

Des questionnements selon le sacrifice, le site,…

On la traite de Paille*8 que l’on ensache,

De grain de Blé*9 pour parler d’Argent de poche*10,

De Frais d’adhésion ou de Droits d’inscription à l’école,…

La Dot*11, offerte à la future épouse, scelle la noce.

La Pension*12 lui assure ses besoins en cas de divorce.

Pour les Vieux, la Pension*13 couvre à peine la retraite !

Alors que le Salaire est la rétribution du fonctionnaire*14,

La Journée de travail*15 est payée au prolétaire

Et la Commission*16 est accordée à l’intermédiaire.

Les Honoraires*17 rémunèrent toute profession libérale.

Le Capital investissement*18 sauve l’entreprise de la panne.

L’échange travail contre Pain*19 est une tradition paysanne.

La part du ciseau de Tonte se paie en toisons de laine*20.

Le Prêt*21, fourni par une banque quelconque,

Est assujetti à un Intérêt*22 qui peut casser la baraque !

Le Dépôt d’un montant à vue est une épargne directe*23

Et le Pourboire*24 une récompense qui se mérite !

Le rachat d’un Jeûne manqué*25 couvre la dette.

L’Aumône légale*26 purifie la Récolte*27 de l’illicite.

Quant au Don volontaire*28, il réjouit tout foyer triste.

La Générosité*29 sème la bonté à la carte !

La Sanction*30 compense le meurtre involontaire.

L’Héritage*31 d’un patrimoine par la descendance,

Comme la Dette*32 sont à liquider au plus vite.

L’Impôt ou Taxe*33 se règle dans un délai limite.

La Pénalité*34 réprime tout mauvais acte.

Mais la Petite Monnaie*35 ne peut remplir la grosse panse ! 

La Crypto-monnaie*36, monnaie acéphale actuelle

Se gagne sans fatigue ni presse-cervelle puisque virtuelle !

La Richesse*37 n’est jamais éternelle !

Ici-bas est notre prison sans la piété intellectuelle !

Courte est la vie dans notre espace, mais perpétuelle

 Sous terre dans les délices de jouissance idéelle !

La Finance*38 torture les esprits d’une façon continuelle,

Au cours de l’accumulation du fric, licite et/ou illégale !

Le linge pourtant propre peut devenir très sale

Nécessitant une lessive ultra-professionnelle !

La Pièce de monnaie*39, aussi légère qu’une coquille,

Mais offerte de bon cœur, prolonge la vie réelle !

Seule la Méga-Richesse*40 se démultipliant par le partage

De la Connaissance des Sciences marque le virage

Menant au progrès et au développement sans truquage !

Que l’on s’arrache les « Cerveaux »*41 à prix d’or à tout âge :

« Ils garantissent les valeurs de sagesse via un pilotage

Faisant le bonheur des acquéreurs sans chantage ! »

Moussa Ettalibi, Dr Sci. Rabat le 28/02/2021

*1 La fortune (Fric/ «Ghina/Fels/Flouse ») est une Puissance censée distribuer le bonheur et le malheur selon la Chance. C’est aussi un ensemble de biens, de richesses matérielles et/ou immatérielles qui correspondent à plusieurs termes aussi bien en Arabe qu’en Français.

*2 https://eljadidascoop.com/p338-lecole-et-la-coronavirite-par-moussa-ettalibi-dr-sci-rabat-le-22-12-2020/

*3 Minorités et opprimés. Il y a aussi les Artisans, les Paysans, les Fermiers sans oublier les Femmes et les Handicapés abandonnés à leur sort, victimes de la cruauté humaine. Il en résulte des conflits d’intérêt où le clan astucieux  maniant les infos et les sous (« Flouse ») avec habilité est toujours gagnant (Roland Lew (2000) L’émancipation sociale : ce qu’on en dit ; ce qu’on en fait. L’Homme et la société (https://www.persee.fr/doc/homso_0018-4306_2000_num_136_2_3037).

*4 L’élite est représentée par le Haut–Cadre, le Magistrat, le Professeur, le Chercheur, l’Avocat, le Médecin, l’Architecte, le Géomètre-Topographe, l’Ingénieur, le Vétérinaire, l’Ecrivain, le Cinéaste, l’Acteur,…

*5 Ancienne unité monétaire comme la livre, la sol (Pérou), le Sou et le Denier (chaque sou étant divisé en 12 deniers) ont été les unités dites de règlement, frappées par des ateliers autorisés et utilisées pour les échanges commerciaux en France vers le milieu du Moyen-Âge (début de XIIIème siècle). Au Maroc, les monnaies utilisées étaient : le Dirhan Idrisside, le Quirate et le Dinar Almoravides, le Dirham et le Dinar Almohades, le Dirham et le Dinar Mérinides, le Fels et le Dirham Wattassides, le Fels, le Dirham et le Dinar Saadiens, le Hassani, le Fels, le Mithqal, le Dinar et le Dirham Alaouites, le Franc (« Rial ») sous le Protectorat Français et enfin le Dirham ( équivalant à 20 Rials ») dès l’Indépendance. 

*6 Respect d’Autrui. Le simple respect de l’Autre peut devenir un miracle.

*7 Chaque pays dispose de sa propre devise ou unité monétaire «Flouse, Oumla, Sarf» ayant officiellement cours sur son territoire.

*8 Paille ou « Tben » que l’on stocke dans des sacs au même titre que des billets de banque dont le froissement rappelle le bruit de la paille.

*9 Grain de blé ou « Habba ». Les pièces de monnaie sont matérialisées par des grains.

*10 « اطعم الطعام » Ou nourrir, en un jour de famine, un orphelin proche parent ou un pauvre dans le dénuement. Et c’est être, en outre, de ceux qui croient et s’enjoignent mutuellement l’endurance, et s’enjoignent mutuellement la miséricorde. Ceux-là sont les gens de la droite (Sourate Al Balad 14-18 ; Le Saint Coran) ».

*11 Dot ou « Mahr ». Offrande nuptiale faite par l’époux pour sceller le mariage avec sa dulcinée.

*12 Pension ou « Nafaqah » ou soutien financier qu’un mari doit fournir à sa femme pendant un certain temps après le divorce pour couvrir ses frais de logement, de nourriture et de vêtements et, éventuellement, les frais des enfants restés à la charge de la divorcée.

*13 Pension ou « Maache » pour un retraité.

*14 Salaire ou émolument ou « Raatib » pour un agent de l’Etat.

*15 « Yaoum Amal ». Paie d’un jour de travail pour un journalier, un prolétaire,…

*16 Commission ou « Oumoula ». Sorte de prestation de service décidée d’un commun accord ou accordée selon le bon vouloir du payeur.

*17 Honoraires ou « At’aab » pour une prestation de service définie par la loi dans le cadre des professions libérales.

*18 Le capital-investissement concerne généralement l’investissement dans des entreprises non cotées en bourse à capital fermé.

*19 Pain ou « Khobza ». En confiant à un métayer le soin de cultiver un champ, le propriétaire (ou bailleur) lui donne en échange une partie de la récolte équivalente généralement au cinquième en zone sèche « Bour » ou pluviale. En zone irriguée, la part revenant au métayer monte au quart.

*20 Généralement, la tonte des moutons a lieu au printemps, juste avant l’été. Le tondeur est payé en nature sous forme de toisons de laine en fonction du nombre de moutons. Dans la campagne, un mouton est sacrifié à l’occasion pour honorer les présents, la famille et d’autres invités.

*21 Prêt ou « Qard ». Avance d’argent ou de matériel ou de matière à titre gracieux. Le prêt se distingue de la location et de la vente. « Quiconque prête à Allah de bonne grâce, Il le lui rendra multiplié plusieurs fois. Allah restreint ou étend (Ses faveurs.) Et c’est à Lui que vous retournerez. Sourate Al Baqara, Le Saint Coran ».

*22 Intérêt. Etant un revenu dû par l’emprunteur au prêteur, il est considéré comme « Riba », c’est-à-dire illicite selon l’Islam.

*23 Le dépôt ou « Wadiaa » concerne le Fric, les Métaux et Pierres précieux (Or, Argent, Platine, Diamant, Emeraude, Rubis,…), les titres de propriété qu’on peut confier à une banque sous forme d’hypothèques. Les anciens entrepôts communaux ou greniers collectifs fortifiés ou greniers-citadelles dits en Amazigh « Agadir (singulier)/Igoudar (pluriel) » conservaient même les grains de céréales et/ou des produits destinés à l’alimentaire et autre. La fonction essentielle de ces entrepôts datant d’environ 8 siècles était le stockage des vivres dans des magasins et de l’eau dans des citernes, pour remédier aux risques naturels et humains qui planaient sur la population locale. Ils ont aussi parfois une fonction défensive et de refuge en cas d’attaque. Leur surveillance était collective à tour de rôle. A propos d’astuce pour la gestion d’avoirs de diverses natures, Angelina Jolie propose d’ « Épargner 1/3 de ses revenus, de dépenser 1/3 et de donner le 1/3 restant». Il y a aussi l’astuce : https://www.comment-economiser.fr/10-trucs-que-les-gens-riches-font-pour-economiser-argent.html.

*24 Le pourboire ou « Argent pour boire » ou « Café » ou « Moukafaa », pas forcément obligatoire, est une Gratification ou Somme d’argent ou Libéralité. Ce prix est destiné à récompenser une personne, généralement à faible revenu, pour une prestation de service et/ou la qualité de celui-ci. Les pourboires varient selon les secteurs d’activité, les pays, les personnes et le genre, et bien sûr le mérite.

*25 Noter que pour se racheter d’une rupture abusive du jeûne du mois de Ramadan, on doit : soit Affranchir un esclave, soit Jeûner deux mois successifs, soit Nourrir soixante indigents à raison d’un « Moudd » (3/4 kg) de nourriture courante (blé, orge, pain, etc.) par personne. Les esclaves n’existant presque plus actuellement, on a le choix entre les deux autres options. En outre, au lieu du blé, on peut donner du pain équivalent à un « Moudd » ou de l’argent défini selon la loi du « Nissab ».

*26 L’aumône légale ou « Zakât » est le troisième des piliers de l’islam après l’attestation de foi et la prière. Cet impôt sur la Fortune dans le sens d’avoir pécuniaire ou de bijoux précieux  s’applique à partir de 22 950,00 DH (87,5 grammes d’or ou 612,4 grammes d’argent), au Maroc, montant minimum de richesse (connu sous le nom de « Nissab ») pendant une année entière. Cette aumône annuelle obligatoire doit être versée par tout.e musulman.e physique ou moral.e. La Zakât va aux Pauvres, aux Nécessiteux, aux Endettés, aux Défenseurs de la cause d’Allah, aux Récents Convertis à l’Islam, aux Distributeurs de la Zakat, aux Voyageurs et aux Prisonniers [Le Saint Coran, 9 : 60] ainsi qu’aux Handicapés, aux Etudiants et aux Chercheurs.

*27 Récolte de biens naturels agricoles ou de bénéfices commerciaux.

*28 Don volontaire de biens et/ou d’argent ou « Sadaqa ». Ce geste est une forme d’aumône valant dix fois son équivalent normal et voire plus si le bénéficiaire est un proche ou un ami fidèle. Effectivement, un jeune de 20 ans disciple du Prophète Daoud devait mourir dans dix jours. Dans son attente, un mendiant lui demanda une aumône. Le jeune donna à ce pauvre 6 dinars. En contrepartie, le mendiant implora Allah de prolonger la vie de ce jeune généreux. Allah répondit à ce vœu et récompensa le jeune en prolongeant sa vie de 6 fois 10 ans pour avoir fait une aumône de 6 dinars. L’ange de la mort qui devait prendre l’âme du jeune expliqua au Prophète Daoud qu’Allah le « Salam » (la Paix) Lui exprime son Salam et Lui apprend qu’il accorda au jeune 60 ans de vie supplémentaire en récompense à l’aumône qu’il a faite.

*29 Générosité ou « Makramah ». Cette vertu ne peut émaner que d’une personne pétrie de bonté et de noblesse.

*30 Sanction ou « Kaffarah ». Le mot désigne l’action d’effacer une faute commise en procédant à une aumône, un jeûne ou autre, selon des modalités spécifiques. Le principe de l’expiation trouve son fondement légal dans le Coran et la Sunna. Ainsi « L’expiation consiste à nourrir dix pauvres, de ce dont vous nourrissez normalement vos familles, ou de les habiller, ou de libérer un esclave. » (Sourate 5, verset 89 ; Le Saint Coran). Toutefois, lorsqu’il n’est pas possible de jeûner ni de rattraper les jours non jeûnés, il convient de se racheter en payant une « Fidyah » dite aussi « Kaffarah » qui est un don religieux fait en Islam. Ce don peut être de la nourriture ou de l’argent. La «Fidyah» est aussi considérée comme rançon, c’est à dire le prix exigé pour la libération d’un captif ou otage ou victime d’enlèvement.

*31 Héritage ou « Irte ». Patrimoine laissé par une personne décédée et transmis légalement aux successeurs.

*32 Dette ou « Dayn ». L’emprunteur a l’obligation de rendre la dette au prêteur sans profit en respectant le délai.

*33 Impôt ou taxe ou « Dariba ». Alors que l’impôt est une taxe annuelle, la TVA est une taxe perçue à chaque stade du circuit économique.

*34 Pénalité ou «Gharama» ou «Iqab». C’est une Sanction applicable à un délit fiscal. Ce système de punitions est une contravention, destinée à réprimer un acte.

*35 Petite monnaie ou «La’aqa». Monnaie métallique ; Quincaille ; Argent liquide ; Argent de poche d’un étudiant ou d’un pauvre.

*36 Crypto-monnaie comme le « Bitcoin » ou le « Litcoin ». Le Bitcoin  est la plus importante crypto-monnaie décentralisée avec une capitalisation d’environ 175 milliards de dollars en juin 2020. Pour être propriétaire de Bitcoin ( ), vous devez être le seul à connaître vos clés virtuelles. Depuis sa création en 2009 et jusqu’à la fermeture, par les autorités américaines, de Silk Road en 2013, le Bitcoin a été utilisé majoritairement comme moyen d’échange par des réseaux de transactions illicites. Le Bitcoin (Sigles utilisés par les plateformes d’échanges : BTC et XBT ; égal à 473.957,89 Dirham marocain le 22 fév. 2021) est la première crypto-monnaie connue permettant des Transactions rapides de pair à pair dans le monde entier et avec peu de frais ou sans (https://www.medias24.com/le-marche-du-bitcoin-depasse-1-000-milliards-de-dollars-16712.html). Le Litecoin (symbole monétaire : Ł ; sigle : LTC , égal à 1.825,44 Dirham marocain le 22 fév. 2021) est une autre crypto-monnaie sous licence libre similaire au Bitcoin. Chaque Litecoin est divisé en cent millions d’unités plus petites, définies par huit décimales. Le Litecoin est une marque déposée par la fondation éponyme 111 North Bridge Road Singapour. En mars 2020, la Cour suprême indienne a autorisé les banques à gérer les transactions en crypto-monnaies des bourses et des commerçants, annulant une interdiction de la banque centrale. Depuis, les gouvernements du monde entier ont cherché des moyens de réglementer la Crypto-monnaie ou Argent-internet, mais aucune économie majeure n’a pris la décision radicale d’en interdire la détention, même si l’utilisation potentiellement abusive des données des consommateurs et son impact possible sur le système financier ont suscité des inquiétudes (Version française Benjamin Mallet) https://www.challenges.fr/finance-et-marche/l-inde-veut-bannir-les-cryptomonnaies-creer-une-monnaie-numerique_748634). Après Visa et PayPal, Mastercard vient d’annoncer sa décision d’autoriser à partir de cette année, les transactions en crypto-monnaie (https://www.lesinfos.ma/article/1430844-Mastercard-va-autoriser-les-transactions-en-cryptomonnaie.html ).  Récemment, le Bitcoin intéresse Wall Street : « Son prix s’est envolé à plus de 50 000 dollars le 16 février 2021, galvanisé par l’intérêt de grandes banques, d’entreprises comme Tesla et d’investisseurs à l’appétit pour le risque aiguisé (https://www.medias24.com/filafp/afp-185304-le-bitcoin-depasse-50.000-dollars-et-interesse-wall-street.html) . En effet, le Bitcoin bénéficie d’un engouement de plus en plus fort de la part des investisseurs (Sciencesetavenir.fr) même si les plateformes d’échange de cette crypto-monnaie ont été victime d’un piratage informatique. La principale crainte était l’absence de régulation d’une monnaie ne reconnaissant aucune frontière qui, en plus, favorise l’anonymat et le manque de toute traçabilité d’où le risque de transactions illicites (https://www.ecoactu.ma/cryptomonnaie-bitcoin-bank-al-maghrb-bam/)

*37 Richesse ou « Ouassakh Eddounia ». La Fortune chez les ultra-riches est de plus en plus confiée aux «Family Officers (FO)», à savoir des gestionnaires de haut vol. Effectivement, la bonne gestion assure le maximum de chances de gagner plus. Toutefois, la Richesse est comme une ordure ou «Ouassakh Eddounia» du fait qu’on ne peut plus s’en servir après la mort.

*38 La Finance est un domaine concernant aussi bien les individus, les ménages que les entreprises publiques ou privées, mais aussi les États.

*39 Pièce de monnaie ou «Chaqfa». Métallique, légère et fabriquée en argent ou en or ou en alliage de cuivre.

*40 Allons-nous assister à la destruction de la Méga-Richesse la plus massive de l’histoire ? Déjà près de 200 000 milliards $ d’investissement se seront évaporés. Plusieurs bourses ont perdu 71% par rapport à l’or depuis 1999 et encore 22% en 2016. Les quelques investisseurs chanceux qui peuvent détenir de l’or physique traverseront mieux la tempête, financièrement parlant (https://or.fr/actualites/baguette-magique-banques-centrales-aura-pas-effet-918 ). La récente période de la coronavirite s’est traduite par la faillite d’un nombre incalculable d’entreprises à l’échelle de tous les pays, d’où l’augmentation en flèche des chômeurs et des pauvres et, ipso-facto, de malades ne pouvant plus acheter leurs aliments et médicaments !!!

*41 Cerveaux. Les compétences dans plusieurs domaines sont des capitaux de connaissances qui valent de l’or. Ces producteurs de richesse sont les Super-Doués, les Doctes, les Sages, les Initiés, les Précurseurs qui enrichissent les autres quelque soit leur nombre mais sans s’appauvrir. Néanmoins, pour tirer profit de ces Cerveaux, pouvant constituer la source de la seule et véritable Méga-Richesse, une très bonne gouvernance est nécessaire. Cet objectif est atteint plus rapidement via un accompagnement adéquat des jeunes diplômé.e.s par un coach spécialisé. Désormais, l’efficacité de ces Producteurs de Richesses doit être maintenue au plus haut niveau via le recyclage continu. Dans ce cadre, il est essentiel de veiller au statut du Formateur.

Related posts

One Thought to “Coin des Poètes…P341 Questions de Fortune…Par Moussa Ettalibi, Dr Sci. Rabat le 28 Février 2021”

  1. Bine bine Ilham

    L’engagement et la sensibilité une de vos grandes qualités bravo

Leave a Comment