Coin des Poètes…P 330. Écoute l’oiseau qui chante !Par Moussa ETTALIBI, Dr Sci. Rabat le 08/8/2020

Préambule

Jeunes, nous avons tous été émerveillés par le chant des oiseaux. J’extrapole sans trop me tromper car le chant des oiseaux déclenche un sentiment de bonheur à l’aube et au crépuscule. Avant l’utilisation catastrophique des pesticides dès les années 70, nos jardins, vergers et parcs étaient fréquentés par plusieurs espèces d’oiseaux dont certaines ont complètement disparu actuellement ! J’ose espérer que les générations montantes puissent revoir, un jour, un oiseau très élégant comme le chardonneret (https://fr.123rf.com/images-libres-de-droits/chardonneret.html?sti=nv8ydp6d48ft04fz66| &mediapopup=94604113 ). Son chant si beau a inspiré bon nombre de poètes à travers l’histoire. Il a aussi poussé de nombreux adolescents à le chasser pour le mettre en cage. C’était le « disque d’or » des coiffeurs d’antan !

Le second oiseau qui me tient à cœur est la colombe.

« Histoire oblige, l’homme a tourné une belle page,

Celle de la colombe, oiseau au beau plumage.

Symbole de l’union, des amours et du voyage,

Le pigeon voyageur au doux ramage

Assurait le seul moyen de transfert des messages,

En temps de guerre et de restriction des passages. »

(Cf. p83 Moussa Ettalibi A la recherche de l’espoir caché, Poèmes. Editions Touguy, Paris 1987. ISBN 2-7363-0001-7). Ce poème me rappelle la situation du confinement que nous vivons actuellement.

Moussa Ettalibi

***

Écoute l’oiseau qui chante

par Moussa ETTALIBI, Dr Sci.

***

Tant que tu es sous la céleste voûte;

Écoute l’oiseau qui chante et enchante !

Selon le temps, il crie à tue-tête ou chante

Bien qu’il se contente d’une petite miette !

Son immiscion heureuse dans notre vie complète

L’équilibre auquel on aspire tous sans tempête !

***

L’aigle glatit ou trompette.

L’alouette des champs trille ou turlutte.

La bécasse affamée croule ou croûte.

La bécassine des marais filoute.

La caille carcaille ou cacabe ou glousse ou margote.

Le canard nasille ou cancane ou canquette.

Le chardonneret* élégant envoûte quand il chante.

La chouette chuinte ou hulule ou lamente.

La cigogne glottore ou claquette ou craquette.

Les colombes symbolisent l’amour en paix nette.

Le coq, dès qu’il voit un ange, chante.

Devant ses rivaux, il coquerique ou coqueline et s’éclate.

Le cygne drense ou siffle ou trompette.

Le dindon glousse ou glouglote ou glougloute.

L’étourneau sansonnet jase ou pisote.

La fauvette des jardins babille ou zinzinule ou flûte.

Le geai cacarde ou cajole ou jase ou frigulote ou fringote.

L’hirondelle gazouille ou trisse ou tridule ou truisotte.

La huppe fasciée pupule ou pupute

La grive musicienne babille ou gringotte.

La grue glapit ou craque ou craquette ou trompette.

Le merle noir babille ou jase ou siffle ou flûte.

Le moineau pépie, chuchote ou chuchète.

La mésange trille ou zinzinule une odelette.

La perdrix brourit ou cacabe ou glousse ou pirouitte.

La perruche jacasse ou siffle ou jabote.

Le pic épeiche picasse ou peupleute.

Le pinson ramage ou siffle ou frigotte ou fringote.

La pintade cacabe ou criaille, le casque en pointe.

Le pipit des arbres turlute.

La poule glousse ou cagnète ou claquette ou caquette.

Le rossignol rossignole ou trille ou quiritte ou gringotte.

Le rougegorge familier vocalise poitrine haute.

***

Si ces oiseaux étaient sous une volière sans complaintes;

Leurs chants effaceraient de la vie toutes les craintes !

Des jardins et vergers, sort la mélodie délicate;

Écoute les oiseaux et décrypte leur odelette secrète !

Écoute-les, ton cœur n’oubliera jamais cette date !

Leur concert naturel est une fabuleuse anecdote inédite !

Moussa ETTALIBI, Dr Sci. Rabat le 08/8/2020

Références

Related posts

One Thought to “Coin des Poètes…P 330. Écoute l’oiseau qui chante !Par Moussa ETTALIBI, Dr Sci. Rabat le 08/8/2020”

Leave a Comment