doc

 

Par: Driss TAHI    tahi12

Le théâtre de l’église au Mellah d’El Jadida avait ce samedi 15 juin un air de fête. Il était au rendez vous avec l’art et la culture.

Un moment attendu depuis son annonce il y a quelques jours , avec un public attentionné au cours d’une rencontre chaleureuse.

L’événement est un bel hommage rendu à un bouquet de personnalités issues de divers horizons, composé de, pas moins de huit charmantes femmes, et de trois hommes et pas des moindres.

Il s’agit de :

Hicham Bahloul  acteur

Saïd Ahid      Journaliste et écrivain

Bouchaïb Khaldoun   Plasticien

Amal Fenoun  ingénieur

Malika Sodaïgui plasticienne

Dounia Amlal      chanteuse

Mounia El Koumi  réalisatrice

Ahlam laklida  poétesse

Malika Aghriri  poétesse

Ilham Berrada  styliste

Dounia Riad  directrice de société.

Certaines parmi ces femmes, toutes savantes à propos, vivent et évoluent au Maroc, alors que la plupart d’entre elles avaient choisi d’émigrer en France, en Espagne et au Brésil où elles mènent dignement une vie décente et connaissent un succès certain, chacune dans son domaine, faisant honneur à leur patrie Le Maroc, avec lequel elles gardent un lien fort, durable et inébranlable.

Ce beau monde a été convié par l’association « Ismaelia « présidée par Bouchaïb Nefsaoui qui est en même temps le directeur du festival international Doukkala pour l’art et la culture et qui a  assuré, manifestement,  avec son staff, la direction et l’exécution des programmes ,malgré le manque de moyens et l’absence d’appui morale et de soutien matériel de la part des « autorités concernées » , surtout pour un festival qui a atteint l’âge de douze ans ,et dont le succès va crescendo.  Sans parler des invités, qui ne doivent pas passer inaperçu, au vu de leur poids sur la scène nationale et arabe.

C’est au cœur d’une salle comble, « chauffée » dès l’ouverture par de la musique jouée par le talentueux chanteur et oudiste  Jdidi,  Jamal Boudouil, qui a séduit et émerveillé le public par  trois chansons dont l’une est de sa composition  et le texte du poète Saïd Tachfini.  Et lorsqu’il entonna « Wa ana amchi » de Marcel Khalifa, c’est toute la salle qui chantait avec lui, dans une ambiance extraordinaire.

Avant la cérémonie de remise des cadeaux , une projection du portrait ou biographie de chaque invité a été réalisée sur un grand écran, ce qui a permis de mieux faire connaitre au public les personnes honorées , leurs parcours…

Apres le speech de remerciements, quelques intervenants ont pris la parole, comme le peintre Abdellah Belabes pour un discours élogieux en faveur de Saïd Ahid , puis un ancien professeur de lycée pour Hicham Bahloul qui a été très ovationné.

Malika Sodaïgui l’artiste peintre Jdidie qui n’a pu répondre à l’invitation pour raison de deuil, est remplacée par son frère Ali , qui en son nom s’est excusé auprès des organisateurs et du public .

Merveilleux moments !

Longue vie au festival international Doukkala pour l’art et la culture, et à la 13eme édition.

doc1

http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/07/doc1.png?fit=1024%2C1024http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/07/doc1.png?resize=150%2C150adminsFocus  Par: Driss TAHI     Le théâtre de l'église au Mellah d'El Jadida avait ce samedi 15 juin un air de fête. Il était au rendez vous avec l'art et la culture. Un moment attendu depuis son annonce il y a quelques jours , avec un public attentionné au cours d'une...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires