Chronique de Mustapha Jmahri : Les archives des Cahiers d’El Jadida remises aux Archives du Maroc

Depuis le lancement de mon projet éditorial, Les cahiers d’El Jadida, en 1993, et au cours de mon activité de chercheur et historien local dont les travaux sont centrés sur la cité d’El Jadida-Mazagan, j’ai acquis et reçu, pendant les trente années écoulées, divers documents et de nombreuses archives. Cette documentation a servi à l’élaboration d’une trentaine d’ouvrages et plus d’une centaine d’articles, en arabe et en français, publiés sur des sites internet ou des magazines d’histoire tels Zamane.

Ces documents comprennent des correspondances administratives, des lettres reçues de personnalités, des coupures de journaux, des témoignages manuscrits, des plans, ainsi qu’une cinquantaine de cartes postales et photos notamment d’El Jadida et d’Azemmour. Quelques autres écrits, des photos, concernent d’anciennes familles mazaganaises ; documents qui m’ont été confiés dans le but de les utiliser dans mes travaux et de les sauvegarder.

Parmi les photos inédites et originales, celle de la visite du président français Millerand à El Jadida en 1922 et son passage à l’hôtel de France appartenant à Joseph Lescoul.

Certaines pièces anciennes datent du XIXème siècle ou du tout début de l’installation du Protectorat comme deux registres de correspondances manuscrites du Vice-consul de Maria. Il y a également deux collections de photos inédites des familles Lescoul et Polizzi : rappelons qu’Yvonne Lescoul fut Miss Mazagan en 1922. Une autre collection de photos concerne la Troupe de théâtre Adigard des Gautries, créée à El Jadida, l’une des plus anciennes troupes de théâtre amateur au Maroc qui comprenait des nationaux et des étrangers.

Les archives contiennent aussi des correspondances que j’ai eu la chance de recevoir de personnalités françaises libérales, amies du Maroc notamment de Raymond Aubrac, du Dr Guy Delanoë ainsi que de l’historien Guy Martinet.

Certaines autres archives concernent des documents reçus, à ma demande, lors de la préparation de certains de mes ouvrages ; notamment sur l’histoire sanitaire, consulaire et agricole d’El Jadida et de sa province.

Enfin ces archives comprennent 25 journaux locaux parus à El Jadida en arabe et en français entre 1980 et 2008.

Soucieux de la préservation de cette documentation et en concertation avec mon ancien professeur, Jamaâ Baida, Directeur des Archives du Maroc à Rabat, j’ai remis mes archives, à ma grande satisfaction, à cette institution le jeudi 21 juillet 2022. Conformément à la procédure en vigueur, une convention de don a été signée à cette occasion entre moi-même en ma qualité de donateur et M. Jamaâ Baida, Directeur des Archives du Maroc.

Légende photo : Mustapha Jmahri et le professeur Jamaâ Baida directeur des Archives du Maroc à Rabat à la signature de la convention de don jeudi 21 juillet 2022

Related posts

One Thought to “Chronique de Mustapha Jmahri : Les archives des Cahiers d’El Jadida remises aux Archives du Maroc”

  1. Merci Ssi Mustapha. Les chercheurs vous seront redevable à jamais.

Leave a Comment