Quand l’éclairage public ne fonctionne que de jour !!

Certes, les jdidis commencent à constater que les chantiers, entamés depuis plusieurs mois s’achèvent doucement mais sûrement. Mais il reste beaucoup à faire concernant la gestion de la chose publique. On a l’impression parfois que rien n’est contrôlé, et que certains services, de maintenance et d’entretien, entre autre, ne font rien pour remettre en l’état les petites pannes qui, en principe, ne demandent pas de grandes réparations. C’est le cas de l’éclairage public au niveau du début de l’avenue Nasr qui est constamment hors service pendant la nuit. Et qui,…

Read More

Le 1er arrondissement communal, une honte pour les élus

Nous sommes devant le 1er arrondissement de la ville, sis au quartier Tri3i. Un lieu censé être un miroir et un témoignage de la compétence et des efforts fournis par nos élus. Un beau jardin avec un gazon récemment tondu, des murs fraîchement peint…c’est à cela et bien plus qu’on s’attend, en passant auprès d’une telle bâtisse ou en y pénétrant . Cette négligence observée de l’extérieur et qui est loin  de concerner que ce 1er arrondissement, vient témoigner, si besoin est, de l’incompétence et du je m’en- foutisme qui…

Read More

Embellissement, oui mais…

L’embellissement du boulevard Othmane Ibn Affane (route des deux gares) continue. Et tout effort qui va dans ce sens, ne manque pas de mettre du baume au cœur des habitants qui en ont marre du statuquo ayant régné depuis belle lurette dans cette ville. Seulement, l’embellissement est un Art et un Savoir Faire. On ne lègue pas une telle responsabilité au premier venu. Et placer un arbre à quelque centimètre devant un feu de signalisation est un acte irresponsable. Dans quelques mois, plus personne ne verra si le feu est…

Read More

Où est ce qu’on appelle le bonheur?

  On est tous à sa recherche, sans savoir le définir. Alors, que cherche-t-on? le bonheur n’est pas communément définissable, on court derrière un mirage. Pourtant on ne cesse d’en parler. Il est sur toutes les lèvres, dans tous les livres, meublant tous les vœux, motivant tous les efforts, excitant les désirs, les sens et les cœurs. C’est une quête absurde, qui n’a ni fin, ni finalité. Albert Campus avait conclu l’un de ses essais les plus célèbres par cette phrase:((Il faut imaginer Sisyphe heureux!))voulant souligner l’absurdité de l’existence par…

Read More

La mendicité a une infinité de raisons pour surgir et se propager dans un pays.

Elle peut être due à l’invalidité physique, au chômage, à la précarité doublée de l’absence d’assistance aux véritables nécessiteux.  Mais sa soudaine expansion dans notre pays, sa pratique par un nombre incalculable d’hommes, de femmes, de mineurs, de jeunes, de moins jeunes, nationaux auxquels s’ajoutent depuis quelque temps des étrangers et la diversité de ses techniques (Prier, quémander, ruser, embarrasser) deviennent alarmantes. Paradoxalement, elle ne semble inquiéter aucun responsable. Pourtant, les mendiants sont aujourd’hui présents, trop présents sur toutes les places pour ne pas être vus. Ils accaparent les voitures…

Read More

Quand «les excuses» deviennent porte ouverte…aux incivilités

Comment est-ce possible que des automobilistes puissent se permettre  de s’arrêter n’importe comment, n’importe quand, n’importe où et sans le moindre préavis ? Comment peuvent-ils  se permettre  des dépassements risqués, faisant fi des  fâcheuses conséquences que de telles manœuvres peuvent occasionner? A chaque feu rouge, ces personnes n’ont d’yeux que sur le feu vert du côté opposé. Et dès qu’il vire à l’orange, ils se ruent sur les klaxons, comme pour  sanctionner (déjà!) les autres,  du retard « accusé » lors du démarrage. Même un Alain Prost ou un Ayrton…

Read More

El Jadida : Hygiène, circulation et sécurité, les points noirs en question

L’été tire sa révérence après deux années de Covid-19.  La ville d’El Jadida a attiré, comme d’habitude, des milliers d’estivants et de visiteurs nationaux et étrangers. Ce flux humain a généré, certes, des bénéfices pour la ville en général; mais a aussi crée, divers problèmes dont celui de la propreté, de la sécurité, de la circulation et du transport urbain. Les flux d’arrivées atteignent leur point culminant au mois d’août, période des congés par excellence, de la tenue du célébrissime Moussem de Moulay Abdellah Aït Amghar qui regroupe, à lui…

Read More

Point de vue : Pédagogie, politique ou ras le bol ?

Lorsqu’un pays décide de choisir et d’introduire une langue étrangère complémentaire pour son enseignement, pour son travail et pour son ouverture sur le monde extérieur, fait-il un choix pédagogique (1) ou bien fait-il un choix politique ? Dans le cas précis de notre pays, il apparaît qu’aucun choix en rapport avec son système éducatif n’a, jusqu’ici, été sciemment et essentiellement pédagogique et pourtant ce sont les pédagogues qui en assument la responsabilité, qui en subissent les effets, particulièrement lorsque les choses tournent mal. De fait, c’est systématiquement vers eux qu’on…

Read More

El Jadida : Pour un bon usage des trottoirs et de la chaussée

« A quoi servent les trottoirs et les chaussées? ». A cette question, vous répondriez très vite, et certainement avec un air moqueur, que «  les premiers sont conçus pour l’usage des piétons et les seconds pour les véhicules roulants ». Un jeune apprenant, de l’école primaire par exemple, en vous entendant, rétorquera lui aussi, que «  vous êtes un maboul » ou que « vous êtes tombé sur la tête ». Parce que la réalité de tous les jours qu’il voit est totalement différente de ce que vous dites. Les trottoirs ici à El Jadida…

Read More

Les marchands ambulants font d’El-Jadida un supermarché à ciel ouvert

Pendant les vacances estivales, les marchands ambulants à El-Jadida ont poussé comme des champignons, occupant les principales artères des quartiers, des ruelles, des trottoirs et particulièrement autour des ronds-points. Ils prennent d’assaut même les chaussées profitant des petits espaces, entre une voiture stationnée et une autre, offrant tout ce qu’une personne peut imaginer et  profitant du « regard complice » desz mokhaznis. Vendeurs de fruits et légumes, de poissons… prennent place dès les premières heures du jour pour arriver à s’approprier un petit coin dans la rue. Les autorités savent que les…

Read More