Au café…

Au café Il y aurait à El Jadida plus de 200 cafés. L’établissement a pris le nom de la boisson aux multiples variantes ; cassé, allongé, mousse blanche ou doré, italien, américain , tasse ou verre ,…une  science à part entière. Les noms aussi , sont de véritables énigmes ; La 3e tasse, Titanic , les 4 sœurs…Ils évoquent parfois les contrées  d’accueil des patrons, venus investir au pays après de longues années d’exil.Malmoe, Napoli, Antalya, …. Aujourd’hui c’est jour de match , derby explosif , 3 écrans hors normes,…

Read More

Du temps où le DHJ évoluait à l’hippodrome Lalla Malika (Larmoud).

Jamais les joueurs n’ont aussi bien porté leur surnom de cavaliers de Doukkala ( Forsane Doukkala) qu’en cette période où l’équipe permutait avec…les courses du tiercé et du quarté. L’ère des vaches maigres où les dirigeants jdidis donnaient de leurs poches pour subvenir aux besoins de l’équipe. Une équipe de l’époque où les Ouaeir, Krimou, Dezzaz…venaient de tirer leurs réverences et d’autres entrain d’assurer leurs titularisations.  On reconnait, entre autres, Belarabi, Bidaouch, Badaoui, Zenfari…et autres Zidane, Karnass, Yakdani et Rohessalam en fin de carrière. Wa Difaâ Ztorotot ( souvenirs- souvenirs)

Read More

El-Jadida: la trombe d’eau ( Tromba)…

La trombe d’eau ( Tromba) que seule une certaine génération de jdidis avait connué. Il en existait plus d’une dizaine à l’époque, éparpillées dans les quatre coins de la ville, rendant un immense service aux nombreux  foyers qui n’avaient pas l’eau courante à l’époque. Et l’on ne peut parler de la trombe d’eau, sans parler du porteur d’eau ( Guerrab) qui livrait les familles à domicile. Une sorte de « Glovo » ou « Jumia » de l’époque. Souvenirs – souvenirs.

Read More

Jorf Lasfar : Au-delà du port et de l’industrie … un patrimoine touristique, archéologique et surtout historique pour les doukkalis

 Quelle nostalgie de se remémorer ce merveilleux site que les moins de trente ans n’ont pas connu. Car pour la nouvelle génération, qui dit Jorf Lasfar, dit nécessairement Parc Industriel avec son imposant port et son environnement où pullulent toutes ces activités chimiques et para chimiques qui offrent aux investisseurs dans le secteur industriel, un climat favorable pour la réalisation de leurs projets. Certes, nul ne peut nier le développement fulgurant de ce port qui est intimement liée à la forte dynamique de l’OCP qui en a fait sa plateforme…

Read More

El Jadida : L’incivisme, ce fléau qui gangrène la ville

Certes, en règle générale, veiller à la qualité de vie est l’une des obligations importantes de la Commune, par l’entretien des espaces publics et des voieries, afin de rendre la ville attractive aussi bien sur le plan économique que touristique, mais aussi pour assurer une qualité de vie meilleure aux habitants. On constate avec nostalgie qu’il est bien révolu ce temps où chaque habitant nettoyait devant sa maison tout en veillant à balayer devant celle de ses voisins, si bien que toutes les rues de la ville étaient propres et…

Read More

Bayya: l’homme de la mer

De part son lieu de domiciliation , il n’avait qu’à traverser « la route de Casa » pour se retrouver sur les rochers de la plage  » Dar Manyous »  ( Deauville plage). Et tout au long de sa vie , c’est  parmi les  » dédales » de ces lieux,qui n’avaient plus aucun secret pour lui, que l’homme parvenait à gagner sa vie. Tous les oursins servis , comme Tapas,dans les bars du centre- ville, c’était Bayya qui se chargeait de les amasser pour les vendre à trois fois rien. Toutes les moules cuites…

Read More

Il était une fois le 1er janvier à El-Jadida…

Il était une fois le 1er janvier à El-Jadida. Cela se passait au fameux rond- point de la place El Hansali, en face du non moins « mythique » magasin Bata. Les automobilistes offraient des bouteilles d’alcool, du chocolat… en guise de remerciements aux agents qui ont  passé la soirée à veiller sur l’ordre et la sécurité de chacun. Plus tard, vers la fin des années 50, 60 et 70, huile, thé, sucre… avaient remplacé les bouteilles d’alcool… Un séduisant spectacle que de voir des automobilistes s’arrêter au niveau de l’agent en…

Read More

El-Jadida : Une Ville Qui Perd De Son Âme

El Jadida Scoop Beaucoup de jdidis s’en offusquent aujourd’hui de la destruction d’une partie de l’hôtel Marhaba. C’est comme si une partie de leur enfance qui y disparaît. Une partie de leur âme aussi. Questionné à ce propos par le journaliste Ahmed Chahid, sur les disparitions successives que connait notre ville, Fouad Al Aroui a répondu : «  Là, vraiment, je vais réserver mon jugement parce qu’en vérité, je ne sais pas. Cela dépend des jours. Parfois, je me dis que c’est tout à fait naturel, les villes grandissent, on…

Read More

El-Jaida : Le Marché de Gros vit encore au temps de l’esclavagisme.

Le marché de gros d’El-Jadida compte dix mandataires au total. Des agréments qui leurs sont distribués sous les mêmes conditions, que ceux distribués pour ceux des taxis, des carrières de sables, de la pêche en haute mer, de la fourniture de tous ce dont ont besoin les bateaux amarrés pour quelques heures ou quelques jours à Jorf Lasfar… à savoir, « la chance ». Mais là n’est pas notre sujet. Ce dont on veut parler ici, ce sont ces dizaines d’employés dont le salaire ne dépasse guère  600 DH/mois, et ce depuis…

Read More

El Jadida : Du haut de ses richesses naturelles et économiques… la ville ne peut disposer de systèmes de maintenance

La région d’El Jadida, n’a cessé de bénéficier, au fil des ans, surtout ces dernières années, de budgets s’élevant à plusieurs millions de dirhams, dédiés principalement à la remise à niveau de l’infrastructure de base, aux réaménagement des voiries et à l’éclairage public, pour ne citer que ces infrastructures qui se trouvent aujourd’hui dans un état avancé de dégradation. Certes, on assiste de temps à autres à certains réaménagements, ponctuels, qui ne touchent malheureusement pas toutes les artères de la ville, mais qui restent très insuffisants. Si l’on considère l’avenue…

Read More