Carnage à Doukkala, Une dizaine de personnes, massacrées à la machette

fou

Samedi noir à Doukkala où un homme armé d’une machette, vient de massacrer une dizaine de personnes appartenant à une même et seule famille.

Le mis en cause a tué sa mère (65 ans), son père (80 ans), son épouse (34 ans), l’une des proches de cette dernière (60 ans), son oncle paternel, son cousin (50 ans), sa nièce (17 ans), sa cousine (50 ans), l’oncle de son père (80 ans) et un autre proche de la famille.
En outre, souligne la même source, quatre filles du forcené, âgées de 5 à 13 ans, ont été retrouvées séquestrées dans l’une des chambres du domicile familial, précisant qu’elles sont saines et sauve

Ce drame s’est produit dans la localité Lagzamra, commune de Zaouia Saïss, circonscription de Sidi Ismaël, relevant de la province d’El Jadida.

Profitant du fait que la majorité des jeunes  hommes  du Douar étaient au souk, ce jour, l’assassin âgé de 46 ans  a accompli son  forfait « en toute tranquillité » et sans  qu »il semble avoir été dérangé.

Alertée plusieurs heures plus tard, la gendarmerie a   arrêté, sans trop de peine parait-il, le bourreau de ce carnage et qui n’était autre, qu’un membre, qualifié de « mentalement dérangé », de la famille disséminée.

En ce moment, les victimes ont déjà été transportées à la morgue de l’hôpital d’El-Jadida.

Une triste affaire, dont les premiers échos laissent entendre qu’il s’agit d’une histoire d’héritage dans laquelle le forcené s’est senti lésé et a fini par péter les plombs.

 

 

Related posts

Leave a Comment