BATAILLE ÉCOLOGIQUE :« MAUDITE SOIT LA POLITIQUE ET MAUDITS SOIENT LES POLITICIENS »

 Par: Ahmed BENHIMA benhima3

Ce n’est sans doute pas la seule ou la première fois que le Maroc est offert pour abriter les déchets de l’Occident industrialisé. Mais le manque d’information et l’inculture écologique ne laissaient pas percevoir les dangers qui accompagnaient ces opérations aux marocains qui continuent, aujourd’hui encore, de se débarrasser sans gêne de leurs ordures, principalement ménagères, sur les terrains vagues, sur les chaussées, sur les trottoirs et dans tous les cours d’eau à leur portée. Souvent même, on voit sur les autoroutes, des chauffeurs qui baissent leurs vitres pour plasticbalancer un sachet ou une bouteille vide ou même une peau de banane ou un mégot de cigarette. Cette fois, la ministre chargée de l’environnement a réédité l’action à un moment pré-électoral où l’on fait feu de tout bois pour tomber un gouvernement qui n’est ni meilleur ni pire que les autres mais qui donne des signes de possible retour au pouvoir. On n’a pas trouvé mieux que de l’attaquer par l’arme qu’il a lui-même brandie pour s’assurer une victoire, l’arme écologique. L’actuelle équipe gouvernementale en place ayant décidé, probablement sous l’injonction d’institutions et d’organismes internationaux puissants, de faire la guerre « aux sacs MIKA » qu’on découvre miraculeusement ces derniers temps et donc après des décennies d’usage, polluants, nocifs et dangereux, ses adversaires ont alors décidé de braquer les feux sur la dernière ordures_3jdidatransaction, effectivement délictueuse, qui porte la griffe de la ministre Mme. HAITI pour ameuter l’opinion nationale sur ce qui est réellement un scandale gigantesque. Mais tout grave qu’il soit, il ne tardera pas à passer parce que cette subite prise de conscience n’est pas l’aboutissement d’une éducation, d’une mobilisation structurée et programmée. Un autre scandale le reléguera à un second rang et un autre le fera totalement oublier.

La politique est une arnaque. « Maudite soit la politique et maudits soient les politiciens » disait un écrivain arabe dont j’ai oublié le nom et qui pourrait être Mostafa Lotfi Al Manfaloti.

 

Related posts

Leave a Comment