hilal

ELJADIDASCOOP

Le  jour où elle a commencé à s’adonner à la peinture, BARBARA Piekarska ABOU-HILAL, psychologue de formation,  n‘avait pour autre but que de joindre l’utile à l’agréable. Mais au fil du temps, cet agréable s’est révélé un mielleux piège qui l’a totalement happée, au point d’en ébranler son « Moi » initial et devenir un véritable ballon d’oxygène, non plus complémentaire, mais vital.

C’est qu’à travers l’univers de la peinture, BARBARA Piekarska ABOU-HILAL, s’est découverte une certaine marge de liberté et un nouveau support pour  s’exprimer différemment et parvenir à extérioriser un autre volet de sa personnalité, resté volontairement ou involontairement voilé, tu,  et qu’elle avait de la peine, parfois, à communiquer autrement qu’a travers l’art…

Du coup,  entre le hobby d’hier et la subtilité fascinante qu’elle manifeste aujourd’hui et qui s’illustre à travers cette  superposition des couches de peinture les unes sur les autres ; cette animation des couleurs ; cette précision du geste et cette force, constituent quelques caractéristiques de ses toiles et qui témoignent, si besoin est, du long et périlleux chemin que BARBARA Piekarska ABOU-HILAL a du parcourir.

Et lorsque cette artiste-peintre polonaise avait suivi son mari au Maroc et plus précisèment à El-Jadida, et qu’elle a de suite succombé au charme de ses médinas,Kasbahs, monuments historiques…  elle a fait valoir sa touche et  sa vision propres et qui sont  à même de lui permettre de mettre en valeur le charme   de cette ville, aussi séductrice  qu’inspiratrice.

Du coup, Barbara Abou-Hilal s’est mise à peindre tout ce qui la charme, spontanément. Une spontanéité  qui n’est pas improvisation, mais un prolongementhilal1 de sa pensée, comme si l’expression de son questionnement devait passer par son corps. Un travail propre, précis et  qui illustre une certaine harmonie que Barbara Abou-Hilal a su créer avec chacune de ses toiles.

Un réel plaisir de la regarder peindre à chaque fois. On aurait dit que cette joie et ce bonheur qu’elle dégage en travaillant, se répercutent sur chacune de ses toiles, à mesure que couleurs, ombres et lumières prennent formes ; et à mesure que cette superposition logique de couches, de touches et de couleurs chargées de sincères émotions y sont déposées. Dès lors, nous sommes devant une  agréable symphonie interactive et dont Barbara Abou-Hilal semble en être consciente tout au long de sa composition.

Avec Barbara, on peut dire que toutes ces années de peinture ont abouti à une belle expression d’un artiste authentique à la personnalité très marquée. Et malgré son évidente expérience, elle demeure profondément habitée par sa passion qui veut avant tout communiquer et tracer un sillon pictural avec le souci constant de respecter ce qu’elle peint.

Barbara Piekarska ABOU-HILAL  expose à Londres à partir du 19 janvier.

http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/12/hilal.jpg?fit=1024%2C1024http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/12/hilal.jpg?resize=150%2C150adminsEn vogueELJADIDASCOOP Le  jour où elle a commencé à s’adonner à la peinture, BARBARA Piekarska ABOU-HILAL, psychologue de formation,  n‘avait pour autre but que de joindre l'utile à l'agréable. Mais au fil du temps, cet agréable s'est révélé un mielleux piège qui l'a totalement happée, au point d'en ébranler son «...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires