Azemmour : Deux accidents dont l’un mortel suite à la chute tragique d’une voiture de l’ancien pont Oum Rbiâ

Aux premières heures de ce samedi 9 septembre,  des habitants d’Azemmour ont découvert la balustrade de l’ancien pont de l’Oued Oum Rbiâ complètement défoncée et ont alerté les autorités qui ont ainsi constaté qu’il s’agissait d’un accident.

Les recherches ont ensuite confirmé qu’une voiture de marque Dacia Dokker a fini sa course au fond d’Oued Oum Rbiâ, avec à son bord le conducteur, un homme âgé de trente ans, commerçant, de son état, en produits agricoles.

Un second accident des plus insolites, où une voiture de marque Clio 4 a été aperçue et  filmée par des jeunes du coin, attirés par le nombre de tours impressionnants que le véhicule a fait sur la rive avant de finir sa course au fond de l’Oued.

 Fort heureusement, ce deuxième accident n’a fait que des dégâts matériels.

Il faut noter que cet ancien pont de l’Oued Oum Rbiâ  est totalement délaissé et ne bénéficie d’aucun entretien ou réparation de la part des autorités locales.

 Les balustrades censées protéger les usagers sont complètement délabrées et nécessitent un réel réaménagement qui éviterait de pareils accidents.

Khadija Choukaili

Related posts

One Thought to “Azemmour : Deux accidents dont l’un mortel suite à la chute tragique d’une voiture de l’ancien pont Oum Rbiâ”

  1. Mohcine

    À qui est le blâme ?
    Blâmer une ville confinée géographiquement sans resources et sans revenus aucuns est facile est courageux de dire. Pointer la responsabilité sur le mafia qui gouverne le royaume est un acte risqué qui peut engendrer des conséquences graves en ces temps de répression makhzanienne, même aux journalistes les plus sérieux.
    Azemmour est devenue une ville rifaine en plein Doukkala.
    L’Etat Avec et ses ministères ( travaux publics et transports) est à blâmer. Le pont sert les intérêts de la nation toute entière et non l’îlot d’Azemmour. Si ce pont était construit pour le besoin de la ville, il n’aurait jamais vu le jour et les liaisons entre les deux rives se feraient encore par le biais d’embarcadères.
    Le découpage administratif où est confiné cette bourgade ressemble à une prison à ciel ouvert.

Leave a Comment